Jean-Paul Gavard-Perret

Axel Pahlavi

Axel Pahlavi

Les épuisées.

Il existe dans la peinture d’Axel Pahlavi une rhétorique du silence des corps. En dépit de leurs jeunesses, ils sont en déréliction et sont saisis par l’artiste de manière frontale et dans une lumière aussi nue qu’eux-mêmes. Chaque femme devient l’insomniaque rêveuse soumise à l’immobilité des statues en un pur spectacle où l’image s’enfonce dans…

Hadley Hudson

Hadley Hudson

Les pantins des usines à rêves.

Hadley Hudson s’intéresse, entre autres, aux modèles masculins ou féminins de la mode. Mais elle les photographie loin des podiums. À savoir dans l’intimité de leurs chambres (familiale ou d’emprunts) à Londres, Paris, New-York ou Berlin. Influencé par le concept de  « Persona » cher à Carl Gustav Jung, elle montre comment l’être joue son masque parfois…

Sian Davey

Sian Davey

Devenir femmes.

La série de Sian Davey interroge le passage des jeunes filles vers l’âge adulte et explore l’individualisation au sein de liens qui unissent les membres d’une communauté familiale. Photographe confirmée, la créatrice travaille toujours sur le domaine de la psychologie: sa famille et sa communauté demeure l’axe central de son approche. Elle y valorise la femme sans pour autant faire de son…

Jean-Claude Bélégou

Jean-Claude Bélégou

L’amoureux des havres.

Le photographe Jean-Claude Bélégou n’a cessé de progresser au fil des ans dans sa maîtrise technique et esthétique. D’une candeur première – non sans richesse – il est passé à une force d’épure et de discipline dans la recherche de la composition et de la lumière. Après une période sombre, théâtrale il est passé à…

Catherine Balet

Catherine Balet

Amour au miroir et muse masculine.

La photographie comme l’amour peut être à la fois de la jouissance et de la piété, ce qui n’empêche pas une sorte de folie. Néanmoins Catherine Balet n’y sombre pas et pratique dans son travail la technique du passé empiété. Ayant rencontré il y a trois ans Ricardo Martinez Paz à Arles, elle l’a métamorphosé…

Tamina Beausoleil

Tamina Beausoleil

Fondements et fondations.

Tamina Beausoleil ne se contente pas pour ses dessins du minimum vital. Le corps devient corpus. Et c’est une chose extraordinaire que ses abattis. Grouillent des animaux de tout genre dans des intestins sous la grande nacre du ventre. Les bêbêtes n’y ont plus rien de faméliques. Certes leur lustre rend jusqu’au bouc novice –…

Sandra Hoyn

Sandra Hoyn

Grandeur et misère du leurre.

Sandra Hoyn à travers sa série photographique « Jenny’s Soul » crée la narration d’un amour entre un homme (dont le visage restera masqué) et sa poupée de latex. Ce qui pourrait donner lieu à du salace se métamorphose en superbe histoire d’amour. Les images sont sous-titrées pour montrer ce qu’un simple « matériel au service » peut apporter…

Alison Bignon

Alison Bignon

Diaphanéité et hantise

Alison Bignon par inclusions, intersections des assemblages crée des suites de mises en évidence en un ordre où réel et imaginaire se côtoient et s’entrecroisent. Des fragments agencés surgit une conjugaison la moins prévisible, la plus incertaine mais la plus probante aussi et qui n’est jamais dénuée d’humour. La peinture ouvre par la figuration à…

Eva Stenram

Eva Stenram

Offcut.

Basée à Londres l’artiste suédoise Eva Stenram acquiert progressivement une envergure internationale. On la retrouve au Victoria & Albert Museum (Royaume-Uni), au Seoul Museum of Art (Corée du Sud), au Bhau Daji Lad Mumbai City Museum (Inde), à Arles ou encore en Californie. L’artiste ne cesse de détourner de vieilles photos de pin-up des magazines…

Karolin Klüppel

Karolin Klüppel

Au pays des merveilleuses.

Karolin Klüppel a vécu entre 2013 et 2015  dans le village Khasi de Mawlynnong dans l’état indien de Meghalaya où un système matriarcal très particulier existe. La plus jeune des filles est donnée comme première dans l’ordre de succession. Lorsqu’elle se marie, l’époux va dans la famille de sa femme et les enfants du couple reçoivent…

Dorian Cohen

Dorian Cohen

De la topographie à la durée.

Dorian Cohen visite le paysage contemporain à travers une sorte de voyage dans l’urbain au sens large. Plus qu’une poétique de la ville, l’artiste propose le chaos que la cité postmoderne organise, tord ou étend à travers routes, édifices, ponts, arbres: le tout s’emmêle voire s’emboîte plus ou moins harmonieusement. Jaillit on ne sait trop…

Hélène Damville

Hélène Damville

Sitôt dit, sitôt fait.

Rien ne fait que le réel s’épuise dans le mot. Néanmoins et pour certains, nous n’irons jamais plus loin qu’en entrant dans l’écriture même si le monde s’y est précipité bien avant.  Néanmoins et parce que les mots ne sont ni la maison de dieu ni celle du réel, l’image garde une perspective indépassable et…