David Lefebvre

David Lefebvre

Les présences intempestives.

Que faut-il à la peinture, à son apparition pour qu’elle parle autrement? David Lefebvre crée une ouverture paradoxale en intégrant à sa surface des éléments plastiques intempestifs. Ceux-ci à la fois oblitère l’image tout en la faisant respirer. Cet élément donne accès à un envers du monde, à une région de la dissemblance. Demeurent néanmoins…

Hernan Bas

Hernan Bas

Menlancholy.

Entre adolescence et âge adulte, les jeunes hommes d’Hernan Bas déambulent dans d’immenses forêts à la recherche des clefs d’on ne sait quelle énigme. Ces silhouettes androgynes et filiformes rappelant celles de certaines icônes de la mode masculine se frayent un chemin au cœur de compositions colorées. Solitaires, la moue triste, le regard perdu dans…

Jean Rustin

Jean Rustin

Les épuisés.

Les images sourdes de Jean Rustin font toute la radicalité de sa peinture. Ses personnages nous font face depuis des espaces désolés où parfois seuls, une chaise, un lit. Ils se découpent sur cette tristesse soutenant le corps échoué d’une femme au sexe béant, celui d’un homme assis, queue en main. On est loin pourtant de…

Oda Jaune

Oda Jaune

Reliefs et emprises.

Le nom de la jeune peintre allemande d’origine bulgare Oda Jaune est un nom d’emprunt.  Oda en vieil allemand veut dire  « précieux » et cela lui va bien. Quant à Jaune la référence est claire (pour un francophone). La couleur est attachée au soleil, à la lumière, au positif. Cette couleur est un symbole…

Louis Salkind

Louis Salkind

Métaphysique originelle.

L’histoire de Louis Salkind peintre commence avec l’acte un qu’il appelle « Présences flottantes ». Ce qu’on en saura c’est qu’il est né dans l’ascèse: deux bols, des pinceaux, des couleurs et du temps. Un espace limité pour peindre et trois jours de pause entre chaque pas. Exposées une première fois en mai à la Galerie DIX9, les…

Rayk Goetze

Rayk Goetze

Baroque contemporain.

Des visages familiers aux joues roses qui se ressemblent et se confondent nous scrutent à  travers une touche épaisse et mouvementée. Ils capturent l’attention de ceux qui les observent, fouillant une réciprocité dans le regard, une interrogation quant à l’identité. Car c’est ce que recherche Rayk Goetze, artiste allemand originaire de Leipzig. Il questionne l’identité d’une…

Vincent Gautier

Vincent Gautier

Sea, sex and selfie.

Au bord de la piscine, de jolies jeunes filles se dandinent dans leurs maillots de bain micro-sexy, suçotant des glaces comme des gamines et prenant des poses de pin-up. À côté de leurs serviettes humides, des touristes d’un autre âge prennent le soleil en maillots à fleurs, dans la langueur de leur fin de vie…

Stéphan Balleux

Stéphan Balleux

Peintures fantasmagoriques.

Étranges, irréelles, angoissantes et obscures à cause d’un magma pictural qui occupe tout ou une partie du tableau, les peintures de Stéphan Balleux questionnent le monde qui nous environne. Ses œuvres naissent du désir d’aller au delà d’une pratique picturale tout en ayant l’unique intérêt de la peinture. C’est à ses yeux le matériau mais surtout…

Jean-Pierre Ruel

Jean-Pierre Ruel

Voyage du pèlerin.

« Le regard ne s’empare pas des images, ce sont elles qui s’emparent du regard. Elles inondent la conscience. » Franz Kafka Couleurs douces (malgré le rouge fréquent) et denses, textures palpables, symboles clairement reconnaissables, formes humaines, animales, architecturales ou naturelles: rien n’est difficile dans l’œuvre de Jean-Pierre Ruel. D’emblée pourtant, un phénomène indéniable: mon regard est scotché…

Marc Molk

Marc Molk

La peinture à fleur de peau.

« Nuit n°4 » est la seule peinture abstraite de Marc Molk, et montre la puissance du hasard qui détruit l’intention première ou au contraire produit des miracles. Sous des formes aux allures de bactéries, de tâches ou de tissus musculaires, l’esthétique finale inconnue mais maîtrisée transparait sous ces couleurs sombres et contrastées. Les peintures de l’artiste…

Axel Void

Axel Void

How many gods.

« It is understood. You breaks the law because the law breaks you. » (AKA/TISLAM) (1) À l’origine c’était le mot. L’identité. L’esthétique n’est venue qu’après. Quand le mot avait conquis le mur. Cri de minorités dans un contexte de crise raciale, sociale et identitaire. Phénomène générationnel. Les États-Unis, la Guerre du Vietnam, le rythm’n’blues, le rock, le…

Benjamin Björklund

Benjamin Björklund

L'intégrité de la peau.

« La peau est notre interface entre le dehors et le dedans. De tous les organes des sens, c’est le plus vital. Car on peut vivre aveugle, sourd, privé du goût et de l’odorat mais, sans l’intégrité de la peau, on ne survit pas. » Régine Detambel, « Petit éloge de la peau », Folio n° 4482, Gallimard,…