Clare Mary Puyfoulhoux

Orsten Groom

Orsten Groom

And he lives without / And he lives within (1)

Il faudrait, pour parler correctement des toiles d’Orsten Groom, un verbe médiéval. Il contiendrait du pariétal et du kitsch, serait sauvage et savant. Né en 1982, diplômé des Beaux-Arts de Paris et du Fresnoy, l’homme peint. Il a filmé aussi, dessiné et écrit. Il a très certainement lu, regardé et absorbé, en boulimique, tout ce…

Dolorès Marat

Dolorès Marat

Le soufre apaisé.

On dira d’elle partout qu’elle utilise uniquement le procédé de tirage Fresson (comme Bernard Plossu). Que ça explique la dinguerie des couleurs. Elle raconte qu’elle rôde, l’appareil sous le manteau, à l’affût de l’instant qui va l’émouvoir. De celui qu’elle attend depuis toujours. Elle dit aussi qu’elle n’a pas fait d’école autre que celle de…

Pierre Seinturier

Pierre Seinturier

Beyond the pines.

L’artiste est jeune mais déjà primé. Montrouge. Représenté par la Galerie Georges-Philippe & Nathalie Vallois, indicateur de qualité. Il peint et dessine au pastel lorsque l’occasion du Drawing Now 2015 se présente. Enfin c’est ce qu’il dit à la radio. Les images sont évidentes: il y a le lien avec le cinéma américain. La série…

Frédéric Léglise

Frédéric Léglise

De vous à moi, vous m'avez eu.

Il y a moi et puis il y a toi. Entre nous: l’incommensurable. Né en 1972, Frédéric Léglise peint. De la peinture dite figurative. Des femmes sur fond monochrome et des autoportraits saturés, variations sur le thème de la béance. Regards, sexes, chairs ou tissus entrouverts. À chaque nouveau tableau, cette sensation: ce qui est…

Louis Salkind

Louis Salkind

Métaphysique originelle.

L’histoire de Louis Salkind peintre commence avec l’acte un qu’il appelle « Présences flottantes ». Ce qu’on en saura c’est qu’il est né dans l’ascèse: deux bols, des pinceaux, des couleurs et du temps. Un espace limité pour peindre et trois jours de pause entre chaque pas. Exposées une première fois en mai à la Galerie DIX9, les…

Antoine d’Agata

Antoine d’Agata

Pitié pour la viande (1)

Il faut penser sonore. Une photographie qui grince. Elle ne craque pas, elle ne crie pas: elle gémit. Le mouvement n’est pas sec mais continu. Il est arrêté en plein. Sur le vif. La prise est comme une déflagration dont la photo se fait écho. Elle résonne. Ce qui est figé continue à jamais d’être à l’endroit…

Céline Notheaux

Céline Notheaux

Point d'affleurement.

Il y a ce que je veux te dire et ce que je te dis. L’incompréhension et le nombre d’interprétations qui en résultent. Il faudrait cependant veiller à ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain. Céline Notheaux rit à longueur de journée. Elle rit avec la bouche, avec les dents, avec ses larmes…

Johann Bouché-Pillon

Johann Bouché-Pillon

Journal d'un enfant du siècle.

Impossible de ne pas avoir l’esprit envahi d’images subliminales de la Vierge Marie, en mode gothique. De ne pas se souvenir justement que ce qu’il y a toujours eu de saisissant dans les représentations de Marie, outre qu’elle tient un enfant qui est « notre sauveur », c’est ce regard absent comme tourné vers elle-même. Détenant une sagesse…

Camille Moravia

Camille Moravia

Sait prendre soin.

« Que m’arrive-t-il? Quelque chose vient de se débloquer dans mon intérieur. Quelque chose qui monte jusqu’à ma tête. Comme un serpent, comme le serpent de l’énergie créatrice qui de la base des reins grimpe le long de l’épine dorsale jusqu’à la nuque, jusqu’au coin du cerveau où se forment les pensées. Serait-ce la sublimation? Je…

Jean-Pierre Ruel

Jean-Pierre Ruel

Voyage du pèlerin.

« Le regard ne s’empare pas des images, ce sont elles qui s’emparent du regard. Elles inondent la conscience. » Franz Kafka Couleurs douces (malgré le rouge fréquent) et denses, textures palpables, symboles clairement reconnaissables, formes humaines, animales, architecturales ou naturelles: rien n’est difficile dans l’œuvre de Jean-Pierre Ruel. D’emblée pourtant, un phénomène indéniable: mon regard est scotché…

Claude Rouyer

Claude Rouyer

Je de miroir.

« You would have to be half mad to dream me up. » (1) Lewis Carroll, « Alice in Wonderland » Balthus, Lewis Carroll, Serge Gainsbourg, Vladimir Nabokov et le mythe de la nymphette – pour les grandes lignes, voilà ce qui vient d’emblée à l’esprit de l’observateur des clichés de Claude Rouyer (2). L’oeuvre de Sally Mann affleure aussi. Sauf…

Axel Void

Axel Void

How many gods.

« It is understood. You breaks the law because the law breaks you. » (AKA/TISLAM) (1) À l’origine c’était le mot. L’identité. L’esthétique n’est venue qu’après. Quand le mot avait conquis le mur. Cri de minorités dans un contexte de crise raciale, sociale et identitaire. Phénomène générationnel. Les États-Unis, la Guerre du Vietnam, le rythm’n’blues, le rock, le…