Julien des Monstiers

Julien des Monstiers

For intérieur.

L’oeil ne se nettoie pas. Il parait qu’il respire, qu’il peut, du haut d’une butte, jouir de l’air, des horizons. L’oeil accumule et peut, s’il est divin, sculpter le monde afin que tout s’ordonne et rentre, aspiré par la toute petite pupille, dans les esprits. L’oeil enfin mange et rend. Il est celui qui donne…

Thomas Dunoyer de Segonzac

Thomas Dunoyer de Segonzac

Complètement collé.

Musicien, critique, poète sonore, activiste, ancien activiste, animateur de radio, cuisinier, bibliophile, archiviste des mouvements révolutionnaires, ancien étudiant en philosophie à l’EHESS et aux Beaux-Arts de Paris, Thomas Dunoyer de Segonzac est avant tout un peintre. Il y a d’ailleurs quelque chose de sacré lorsqu’on regarde ses peintures. Non pas le spectateur devenu croyant, mais…

Mireille Blanc

Mireille Blanc

Peinture.

La peinture de Mireille Blanc est avant toute chose sensuelle. Elle l’est non parce que cette dimension de son travail est plus importante que les autres, mais parce qu’elle vient en premier. La peinture y est toujours joyeusement grasse; elle est faite d’élans et de retenues, de glissades dans la boue, de dérapages et d’éclaboussures,…

Nicolas Delprat

Nicolas Delprat

Le passage de la lumière.

Nicolas Delprat développe un travail sur la représentation de la lumière dans la peinture. Inspiré par l’histoire de l’art et en particulier par l’art minimal, il cherche à créer des perturbations dans la visibilité de ses œuvres. Elles proposent des expériences de trouble de la perception de l’espace. Elles ouvrent la possibilité d’un phénomène, d’une…

Margaux Derhy

Margaux Derhy

La couleur de l’enfance.

Si l’on vous demandait de choisir une couleur qui vous rappelle votre enfance, laquelle choisiriez-vous? Une qui évoquerait l’insouciance, la légèreté, comme un rouge pâle ou un bleu ciel? C’est finalement la question que l’on se pose face aux œuvres de Margaux Derhy: ses œuvres entremêlent différentes temporalités faisant dialoguer passé et présent. En peignant,…

Simon Martin

Simon Martin

En suspens.

L’attente s’installe. Des hommes debout ou couchés, accoudés contre une étagère ou à même le sol, marquent l’arrêt. Simon Martin représente le calme apparent d’un rêveur endormi, la tension sourde d’une faille sur un mur. Des « petits faits vrais » qui accréditent un quotidien, donnent « l’impression de » alors même que rien ne…

Olympe Racana-Weiler

Olympe Racana-Weiler

Tous les autres soleils étaient morts.

Un coquelicot n’est pas rouge. Il est dense, épais, profond. Un coquelicot est matière et solide. Un coquelicot dure. De même, un cheval sort violet de la peinture, et par la tête. Il y a de ça vingt mille ans. Les œuvres s’appellent Gorge, Boxeur, Morhange bas sourire de ma mère, Sébastien. Ta peau galliano sanglier,…

Anne Slacik

Anne Slacik

Une peinture entre fixité et mouvement.

Dans son atelier au bord du canal Saint-Denis, Anne Slacik aime observer l’eau. Elle puise son inspiration face à la nature. Parfois, c’est une lecture d’un texte, d’un poème ou l’écoute d’une musique qui la guide vers une peinture. Elle expérimente toutes sortes de techniques picturales, l’huile, l’aquarelle, sur des petits et très grands formats.…

Nathanaëlle Herbelin

Nathanaëlle Herbelin

Valeur Refuge.

Dans le regard d’ « Eléné », un éclat défie le temps. La peinture a beau dater d’hier (2017), elle n’en a pas moins saisi quelque chose d’atemporel. On pense aux masques mortuaires du Fayoum, à leur port de tête hiératique et à la façon dont ces figures qui nous fixent si tranquillement témoignent toujours…

Jean-Baptiste Boyer

Jean-Baptiste Boyer

Peintre en vanités.

Qu’il peigne un visage ou un crâne, Jean-Baptiste Boyer considère ses toiles comme des vanités. Il n’est pas dupe des sujets qu’il prend; tout n’est que nature morte. Image aujourd’hui de ce qui est, demain de ce qui a été, mais image tout de même. L’acte de figurer est une tentative parmi d’autres de s’élever…

Adrien Couvrat

Adrien Couvrat

Des peintures pour capter la lumière.

Les peintures d’Adrien Couvrat captent le regard, attirent par les subtils jeux de mélange de couleurs. Elles donnent l’effet d’un mouvement, d’ondulations. On a comme l’impression de volume. Le spectateur est alors incité à se déplacer et à découvrir les variations de couleurs. Si on peut y voir des échos avec l’Op Art, ses œuvres…

Nazanin Pouyandeh

Nazanin Pouyandeh

Jeux de territoires et communautés inavouables.

Nazanin Pouyandeh ose les corps et ses aimantations sans se soucier des genres qui se conjuguent sur un plan réaliste ou allégorique. Dans cette peinture les corps ne connaissent pas la peur de l’envahissement. Ils s’offrent tels des gouffres mécaniques et lascifs dont le creux déborde de partout et de nulle part et jusqu’en leurs fibres…

Miquel Wert

Miquel Wert

À la recherche d'un temps lointain.

Les effluves d’un temps lointain s’entremêlent à la nostalgie des souvenirs, le tout s’évaporant doucement des œuvres de l’artiste espagnol Miquel Wert. Réel questionnement avec la mémoire, on découvre un travail aux traits doux, aux personnages évanescents mais présents. La mémoire, toujours la mémoire. Que reste-t-il de nos souvenirs lointains? Quelle image renverra-t-on après notre…

Fabio Romano

Fabio Romano

Une recherche de connexion entre l'homme et son environnement.

Fabio Romano a d’abord cherché, au contact de la nature, la sensation d’une relation intense entre son corps et la campagne. Ses premières peintures expriment l’émotion qui naît de notre observation des paysages. Celles-ci nous invitent à plonger notre regard, à cheminer dans la nature. Elles rappellent le plaisir de la promenade dans des paysages…

Laurent Joliton

Laurent Joliton

L’évanescence de l’individu.

Un entretien Boum! Bang!  Aujourd’hui les images sont partout. On ne peut passer une journée sans qu’elles nous assaillent presque inconsciemment. Que ce soit dans un journal, sur internet, à la télévision; ces visages inconnus, mais devenus familiers à force de les rencontrer inopinément, tournoient autour de nous dans un brouhaha identitaire. On ne connaît…

Martin Eder

Martin Eder

De quoi jouissons-nous?

Mi anges, mi démones, les amazones postmodernes de Martin Eder suggèrent une ambiguïté séductrice patente. Le flou entre le réel et son reflet est souligné en ce qui devient un dysfonctionnement de la psyché. L’œuvre pose en conséquence la question centrale de la peinture et de sa théâtralité. À savoir de quoi jouissons-nous? Les toiles permettent…

Tala Madani

Tala Madani

Foirades contre toute attente.

Tala Madani crée des visualisations qui entretiennent un rapport avec le crime – non contre la personne mais contre l’image. Crime intellectuel, mental  totalement libre puisqu’il s’agit de tuer ce qui ne se dit, ne se fait ni ne se montre: éjaculations mentales, déchets du corps. L’artiste prouve que la seule recherche féconde est une alchimie…

Markus Schinwald

Markus Schinwald

Le portrait entravé.

Artiste pluridisciplinaire (vidéo, danse, théâtre, peinture, photographie, installation, marionnettes), Markus Schinwald chine de petits tableaux bourgeois anonymes, il les photographie pour ensuite modifier leur apparence avant de les confier à des restaurateurs de peinture qui finalisent d’étranges chimères. Le portrait « s’enrichit » alors d’appendices. Rubans et masques, voiles et prothèses inutiles entravent les visages. De telles…

Xevi Solà

Xevi Solà

Transgression du portrait.

Xevi Solà poursuit une quête paradoxale de l’identité avec fantaisie, charme et une drôlerie qui frôle parfois la caricature. La figuration – en clin d’œil autant à Francis Bacon, Amedeo Modigliani qu’à Vincent Van Gogh, Yue Minjun et Ai Weiwei, impose un humour poétique. Mona Lisa de Léonard de Vinci y devient presque androgyne en des…

Axel Pahlavi

Axel Pahlavi

Les épuisées.

Il existe dans la peinture d’Axel Pahlavi une rhétorique du silence des corps. En dépit de leurs jeunesses, ils sont en déréliction et sont saisis par l’artiste de manière frontale et dans une lumière aussi nue qu’eux-mêmes. Chaque femme devient l’insomniaque rêveuse soumise à l’immobilité des statues en un pur spectacle où l’image s’enfonce dans…

Dorian Cohen

Dorian Cohen

De la topographie à la durée.

Dorian Cohen visite le paysage contemporain à travers une sorte de voyage dans l’urbain au sens large. Plus qu’une poétique de la ville, l’artiste propose le chaos que la cité postmoderne organise, tord ou étend à travers routes, édifices, ponts, arbres: le tout s’emmêle voire s’emboîte plus ou moins harmonieusement. Jaillit on ne sait trop…

Orsten Groom

Orsten Groom

And he lives without / And he lives within (1)

Il faudrait, pour parler correctement des toiles d’Orsten Groom, un verbe médiéval. Il contiendrait du pariétal et du kitsch, serait sauvage et savant. Né en 1982, diplômé des Beaux-Arts de Paris et du Fresnoy, l’homme peint. Il a filmé aussi, dessiné et écrit. Il a très certainement lu, regardé et absorbé, en boulimique, tout ce…

Coraline de Chiara

Coraline de Chiara

Une histoire à digérer.

De l’enfant qui se rêvait archéologue, nous en avons la trace lorsqu’au détour du papier, de la toile ou encore du mur Coraline de Chiara assemble des vestiges de l’histoire et de ses évolutions. Périodes, civilisations et autres phénomènes disparus sont ainsi exposés là, montés en couche ou plan sur plan, non pour ranimer une…

Felipe Alonso

Felipe Alonso

Apparitions.

Felipe Alonso, avec ses céramiques, ses dessins et peintures reste sur les traces de l’être. Il traque son mystère par morceau jusqu’à le faire ressembler à un monstre à travers des sensations et émotions. Contre la nuit de l’être, Felipe Alonso ne propose pas forcément la lumière. Le corps s’hybride, son étendue progresse. Des lèvres sont…