Clare Mary Puyfoulhoux

Clare Mary Puyfoulhoux n’a pas étudié l’histoire de l’art, n’a pas étudié l’esthétique, s’est très tôt inquiétée de ce que peuvent les mots quand ils sont considérés comme autre chose que des vecteurs d’information, comme des échos. Depuis plus de dix ans, sa pratique critique est militante.

Mes liens : AICA France | possible | Blog | choses vuesPoint contemporain

Contact : Email | FacebookInstagram

  • Alex Chevalier
    Un coin de ciel. Il prend un coin de ciel et le transporte ailleurs. Cela avait été fait avant lui, et les nuages de Baudelaire l’ont fait, et la mélancolie de Kaspar Friedrich le fait, tout Turner. Il prend un…
  • Pierre Daniel
    Serait le plastique comme la glaise, primal. Serait l’enfance, le rire de ce que l’on ne comprend pas bien, que l’on comprend trop bien. Serait le gendarme et le voleur, serait matraque. Pierre Daniel prélève et rend. Le système digestif…
  • Gauthier Kriaa
    C’est un art du trou de l’empreinte du contour d’angles morts du déplacement de l’observation – suspens – c’est un art du temps, de plein temps. Gauthier Kriaa prélève cela qu’il voit. Lessive: un enfant raconte une histoire et le…
  • Eric Madeleine
    Entre mai 2020 et février 2021, Eric Madeleine m’a laissé le temps de: boire en soirée avec des amis, faire le tour du souvenir de sa présence en Pompidou, déjeuner léger, boire du thé, visiter des galeries, parler. Nous voulions…
  • Atelier W
    Début avril, j’envoyais ce qui suit à l’intention de l’Atelier W : Mais vous êtes qui, W ? Un garage à Pantin, avenue Weber, c’est-à-dire dans une rue. Un garage qui a connu des voitures, les a abritées, travaillées. Un…
  • Jeanne Susplugas
    Jeanne est un prénom qui renvoie, dans la sphère culturelle française, à la combattante pucelle, à la pure, à la folle, à l’ennemie des anglais. Héroïne ré-appropriable par excellence, Jeanne est celle, corps brûlé, bouche scellée, à laquelle on fait…