Julien Verhaeghe

Avènement

Avènement

Une idée de l'indivision et de la globalité.

Membre de la Casa de Velázquez en Espagne en 2015/2016 et lauréat du Prix Georges Coulon, Samuel Yal réalise des sculptures, des installations mais aussi des films d’animation, avec une préférence pour l’utilisation de la céramique et particulièrement de la porcelaine. Son dernier film « Nœvus » diffusé et primé dans de nombreux festivals internationaux est…

Laurent Pernot

Laurent Pernot

Le temps magique.

Un écran de fumée, au ballottement atmosphérique, comme des volutes de vapeur sorties des entrailles de la Terre, ou comme un nuage dont on guette les variations songeuses. Une silhouette se dessine, projetée, elle tente de recueillir à l’aide d’un filet des bribes de matière éthérée. La quête entreprise dans la vidéo « Catch the memories and…

Thomas Tronel-Gauthier

Thomas Tronel-Gauthier

Les glissements de la matière.

Insister sur la physionomie des créations de Thomas Tronel-Gauthier est prendre la mesure d’une intrigue visuelle et sensible. Celle où se nouent des textures qui ne correspondent pas à leur objet, où les formes se faufilent entre les règnes et contredisent ce que nous pensons voir. Les éponges de porcelaine (« Récif d’éponges »), aux détails si délicats, ont la…

Dino Valls

Dino Valls

Ces corps qui se contorsionnent, ces visages qui nous dévisagent.

Dino Valls peint des regards tristes et bleus qui fixent le spectateur avec l’intensité de l’impuissance. Ces regards au bord des larmes, presque christiques, portent la douleur mais aussi le silence. Une atmosphère un peu embarrassée semble flotter : comment appréhender les corps dénudés de ces jeunes femmes aux lisières de l’adolescence, marquées par des contraintes…

Samuel Yal

Samuel Yal

Une tectonique du corps éclaté.

À première vue, c’est sans doute la finesse et la légèreté qui caractérisent le mieux les sculptures de Samuel Yal. Souvent flottantes ou suspendues, parfois fragmentées au point de laisser passer l’air, leur fragilité relève aussi bien de leur blancheur délicate que de leur méticulosité. D’emblée, les principes originels de la sculpture sont contredits, car…

Laetitia Soulier

Laetitia Soulier

Les architectures fractales de l’existence.

Dans la série des « Matryoshka Dolls » de Laetitia Soulier, les espaces rouges et ondulés se fient aussi bien aux univers méticuleux de David Lynch qu’aux architectures trompeuses de Piranèse. On y retrouve d’un côté une atmosphère saisie de complexité et d’onirisme, une chaleur chromatique emprunte de mystères, de l’autre, des structures désinvoltes parsemées…