Marie Denis travaille dans et avec le paysage et la nature. Durant ses résidences artistiques, elle parcourt des sites, prend le temps de connaître le territoire, d’observer, de collecter les éléments naturels qui l’inspirent. Elle en fait ses matériaux de prédilection, les façonne avec respect et délicatesse. S’imprégnant de la nature comme « sa substance nourricière », selon ses propres termes, l’artiste expérimente des techniques de sculpture, de tressage, d’assemblage de la matière naturelle, créant ainsi des variétés inédites. En transformant le végétal, Marie Denis cherche à faire prendre conscience des ressources naturelles. Elle compose également des installations, où elle fait rentrer la nature à l’intérieur. Ses œuvres invitent le spectateur dans un paysage merveilleux.

Pour l’artiste, le contact si sensible avec le végétal est aussi une façon de créer du lien et des échanges. Pour certains projets, elle fait appel au savoir-faire d’artisans de différents corps de métier. Ses rencontres sont génératrices de nouvelles formes hybrides, où se mêlent divers univers. Ainsi, ses œuvres amènent le spectateur à faire surgir des souvenirs. Elles révèlent aussi l’esprit des lieux où elles s’inscrivent.

Marie Denis, Vue de l’exposition

Marie Denis, Vue de l’exposition « L’Herbier Noir », 2016, Galerie Alberta Pane © Takeshi Sugiura, Courtesy Galerie Alberta Pane

Marie Denis, Diorama Sylvestre, bois poncé, entre 2 verres

Marie Denis, Diorama Sylvestre*, 2015, bois poncé, entre 2 verres, cadre inox brossé © Copyright Takeshi Sugiura, Courtesy Galerie Alberta Pane (*Production FNAGP)

Marie Denis, Vue de l’exposition

Marie Denis, Vue de l’exposition « L’Herbier Noir », 2016, Galerie Alberta Pane © Takeshi Sugiura, Courtesy Galerie Alberta Pane

Marie Denis, Nue (La grappe de raisin

Marie Denis, Nue (La grappe de raisin*), 2012, sculpture en frêne, 135×45 cm, N°1/4 © Takeshi Sugiura, Courtesy Galerie Alberta Pane (*Galerie Alberta Pane et en collaboration avec Kamila Régent, Isabelle des Ligneris et Andrzej Wrona)

Marie Denis, Vue de l’exposition

Marie Denis, Lunaire, (détail), 2015, herbier blanc, monnaie des papes, dedans/dehors, encadrement plomb de l’artiste, 40×50 cm © Takeshi Sugiura, Courtesy Galerie Alberta Pane

Marie Denis, Vue de l’exposition

Marie Denis, Vue de l’exposition « L’Herbier Noir », 2016, Galerie Alberta Pane © Takeshi Sugiura, Courtesy Galerie Alberta Pane

Marie Denis, Vue de l’exposition

Marie Denis, Vue de l’exposition « L’Herbier Noir », 2016, Galerie Alberta Pane © Takeshi Sugiura, Courtesy Galerie Alberta Pane

À la Galerie Alberta Pane, Marie Denis présente son herbier noir, entre cabinet de curiosités et nouvel atelier. Des feuillages, des branches, divers éléments naturels collectés sont présentés sous de multiples formes. L’artiste a expérimenté de nombreuses techniques de conservation et de présentation des végétaux. Certains sont encadrés, protégés, d’autres non. Des éléments, patinés de noir, paraissent eux sculptés, figés, comme s’ils étaient fixés, entre fanaison et renaissance. Présentés en vis à vis, ces deux états de la nature préservée suscitent l’interrogation du spectateur. Marie Denis joue de ces confrontations, entre le naturel et plutôt que l’artifice, la transformation, entre la fragilité et une certaine solidité. Son herbier renvoie aux vanités, à la prise de conscience du temps qui passe.

Cette exposition incite le spectateur à prendre le temps d’observer et de contempler la beauté et la délicatesse des formes que produit la nature. Elle offre différents points de vue et relations du corps avec le végétal. On s’y promène comme dans un rêve, un jardin intérieur mystérieux.

Exposition à la Galerie Alberta Pane jusqu’au 16 juillet 2016.

Marie Denis, Washingtonia et Phoenix

Marie Denis, L’Herbier Noir, 2016, Washingtonia et Phoenix, patine graphite, 2mx2m © Takeshi Sugiura, Courtesy Galerie Alberta Pane

Marie Denis, Washingtonia et Phoenix

Marie Denis, L’Herbier Noir, 2016, (détail), Washingtonia et Phoenix, patine graphite, 2mx2m © Takeshi Sugiura, Courtesy Galerie Alberta Pane

Marie Denis, Washingtonia et Phoenix

Marie Denis, L’Herbier Noir, 2016, (détail), Washingtonia et Phoenix, patine graphite, 2mx2m © Takeshi Sugiura, Courtesy Galerie Alberta Pane

Marie Denis, Vue de l’exposition

Marie Denis, Vue de l’exposition « L’Herbier Noir », 2016, Galerie Alberta Pane © Takeshi Sugiura, Courtesy Galerie Alberta Pane

Marie Denis, Vue de l’exposition

Marie Denis, Vue de l’exposition « L’Herbier Noir », 2016, Galerie Alberta Pane © Takeshi Sugiura, Courtesy Galerie Alberta Pane

Marie Denis, Vue de l’exposition

Marie Denis, Vue de l’exposition « L’Herbier Noir », 2016, Galerie Alberta Pane © Takeshi Sugiura, Courtesy Galerie Alberta Pane

Marie Denis, Vue de l’exposition

Marie Denis, Vue de l’exposition « L’Herbier Noir », 2016, Galerie Alberta Pane © Takeshi Sugiura, Courtesy Galerie Alberta Pane