À quelques encablures du cimetière du Père Lachaise se trouve l’atelier d’un homme qui transforme une vision humoristique et cynique du monde en tampons et autres dérivés surannés: parodies obscènes de bons points, détournement du discours des Dupont et Dupond, pièces anti-pédagogiques. L’homme, qui a fait de sa tanière une enclave du XXe arrondissement, tient sur la toile une extension virtuelle et insolente de son activité, une sorte d’école de la République qui aurait inscrit l’humour noir au programme à partir du CE1. Corrosif, il est le Queneau de la tamponnade, tenancier brillant d’un Ouvroir de Rigolage Potentiel.

Prendre le risque de partager l’information (bénie) de l’existence de types en son genre avec le reste du monde relève de l’acte de bravoure. En effet, Le Tampographe Sardon, puisque c’est ainsi qu’il se fait appeler, ne semble pas particulièrement enclin à voguer dans les eaux de la hype et autres cercles intellectuelo-parisiens. Il suffit pour s’en convaincre de lire son adresse aux artistes, sur la page d’accueil de son blog:

« Le Tampographe ne fabrique jamais de tampons sur commande. Il n’aime pas les artistes, il s’intéresse pas à leur travail, il n’a aucune curiosité pour les merdes qu’ils produisent généralement, s’il pouvait il les emploierait volontiers à goudronner les routes, curer les fossés, vider les poubelles ou creuser le canal Seine-Volga. »

Seulement voilà, Le Tampographe Sardon, c’est un peu comme un lardon dans un soupe de lentilles: ça surnage et ça a un petit goût fumé. Après ça, la fadeur ennuie le palais. Entrer en contact avec son travail c’est arracher le voile complaisant du quotidien, rire un bon coup et découvrir qu’on ne pourra plus s’en lasser. L’homme s’amuse à lire entre les lignes de l’actualité depuis sa tanière.  Le Tampographe, observateur intransigeant, restitue cette lecture agrémentée de fantasmagories.

 ¹ Boris Vian, Cantilènes en gelée

Le Tampographe Sardon, boule de noel1Le Tampographe Sardon, boule de Noël 1 ©
Le Tampographe Sardon, boule noel, montageLe Tampographe Sardon, boule de Noël, montage ©
Le Tampographe Sardon, Defile militaireLe Tampographe Sardon, Défilé militaire ©
Le Tampographe Sardon, Sarko2Le Tampographe Sardon, Sarko 2 ©

Le tampon encreur a une forte valeur symbolique. Preuve des dates et autres mentions, il est ce tyran impersonnel des cachets de poste faisant foi, sanction d’un impersonnel organe administratif. Gadget pour enfant, il permet de reproduire à l’infini des images, de les juxtaposer, de jouer. En bref, on le voit mal entrer dans les voies sacrées de l’art. D’ailleurs parler d’art en évoquant Le Tampographe, c’est un peu lui faire du mal. A la limite osera-t-on évoquer une démarche artistique parce que gratuite, fortuite. Cette démarche ressemble à un grand détournement, elle est une façon de dire « hey, je sais que la vie schlingue (Le Tampographe est aussi fan de Vian), on s’en fout. Viens t’amuser avec moi ! »

Le Tampographe Sardon, no futurlututuLe Tampographe Sardon, no futurlututu ©
Le Tampographe Sardon, FusillezLe Tampographe Sardon, Fusillez-moi ça ©
Le Tampographe Sardon, Helmut kohl and the gangLe Tampographe Sardon, Helmut Kohl and the gang ©
Le Tampographe Sardon, Bonspoints Modernes, couvertureLe Tampographe Sardon, Bons Points Modernes, Couverture ©

Soucieux de l’éducation de tout un chacun – et surtout de chacun -, Le Tampographe complète son œuvre d’imprimés pour  la postéri(euri)té, venus célébrer la grande et belle culture française. Son Carnet de Bons Points Modernes à découper est sorti aux éditions L’Association, connues pour leur indépendance et la qualité de leurs publications. Dans ce carnet, qui ravira tous les membres du corps enseignant et ferait faire un AVC à  ta mamie, on trouve de très efficaces et très beaux clichés de notre temps. En préparation des débats houleux que l’année 2012 ne manquera pas de susciter à tous les zincs de France et de Navarre, il est possible de se procurer ces sympathiques penses-bêtes sur la boutique en ligne du Tampographe ainsi qu’auprès de bons libraires.

Le Tampographe Sardon, Vegetariens, Bonspoints ModernesLe Tampographe Sardon, Végétariens, Bons Points Modernes ©
Le Tampographe Sardon, Orgasme, Bons Points ModernesLe Tampographe Sardon, Orgasme, Bons Points Modernes ©
Le Tampographe Sardon, le majeur, Bons Points ModernesLe Tampographe Sardon, le majeur, Bons Points Modernes ©
Le Tampographe Sardon, La province, Bons Points ModernesLe Tampographe Sardon, La province, Bons Points Modernes ©
Le Tampographe Sardon, la matiere plastique, Bons Points ModernesLe Tampographe Sardon, la matière plastique, Bons Points Modernes ©
Le Tampographe Sardon, La lorraine, Bons Points ModernesLe Tampographe Sardon, La Lorraine, Bons Points Modernes ©
Le Tampographe Sardon, Giscard, Bons Points ModernesLe Tampographe Sardon, Giscard, Bons Points Modernes ©
Le Tampographe Sardon, Bons Points Modernes, 4e de couverture, Editions L'AssociationLe Tampographe Sardon, Bons Points Modernes, 4e de couverture, Editions L’Association ©

Vous aimerez aussi :