Aron Demetz crée des images qui mêlent cohérence et décomposition. Elles sont à la fois métaphores du manque et figuration du plein voire du trop plein. Nous sortons du réel pour atteindre une poésie violente sans concession, manière d’agir sur le moteur de l’être et surtout ses ratés. Aron Demetz n’est dupe de rien et par effet de surface et de matière il provoque le surgissement de la profondeur humaine. Ses silhouettes rappellent que souvent l’être est la dupe consentante du jeu programmée. Aux éléments affectifs, psychologiques fait place la force de la matière. Le textile n’est plus couverture. Il devient la mise en abîme du corps, de la maladie d’être dans l’espoir peut-être d’un sursaut vital et d’une rémission du cancer existentiel qui ronge et dont la « pelure » qui s’incorpore au « vivant » devient la métaphore.

Aron Demetz, Advanced Minorities, Limewood

© Aron Demetz, Advanced Minorities, Limewood, 215 cm, 2012

Aron Demetz, Keimzeit, Limewood

© Aron Demetz, Keimzeit, Limewood, 220 cm, 2013

Aron Demetz, Front, Limewood

© Aron Demetz, Front, Limewood, 50 cm, 2012

Aron Demetz, Memoridermata

© Aron Demetz, Memoridermata

Aron Demetz, Memoridermata, Limewood

© Aron Demetz, Memoridermata, Limewood 780x390x240 cm, 2014

Aron Demetz, Pholiota Denuntians, Maplewood

© Aron Demetz, Pholiota Denuntians, Maplewood, 200 cm, 2011

Aron Demetz, Advanced Minorities

© Aron Demetz, Advanced Minorities

Entre préoccupations physiques et métaphysiques le créateur montre en filigrane comment l’être malade de ses doutes et de ses peurs roule à tombeau ouvert vers un suicide personnel et collectif. L’œuvre est ambitieuse, profonde, habitée de Saint Sébastien rupestres ou de science-fiction. Ils surgissent tels divers monstres hybrides « complices » de nos défaites dans un théâtre de majesté où coulissent bien des cruautés. Les œuvres accordent à Eros et surtout à Thanatos des accents impressionnants. Elles demeurent résolument des états critiques de l’humain.

Aron Demetz, Tragedia dell' Univocitá, Carbonized Wood

© Aron Demetz, Tragedia dell’ Univocitá, Carbonized Wood 220 cm, 2011

Aron Demetz, Tragedia dell' Univocitá

© Aron Demetz, Tragedia dell’ Univocitá

Aron Demetz, Heimat, Bronze

© Aron Demetz, Heimat, Bronze 400 cm, 2010

Aron Demetz, Tragedia dell' Univocitá, Carbonized Wood

© Aron Demetz, Tragedia dell’ Univocitá, Carbonized Wood 100 cm, 2011

Aron Demetz, Burning Man

© Aron Demetz, Burning Man, Carbonized Wood 230 cm, 2010

Aron Demetz, W.T., Carbonized Wood and Silicon

© Aron Demetz, W.T., Carbonized Wood and Silicon 220 cm, 2012

Aron Demetz, Museum Biedermann, Donaueschingen

© Aron Demetz, Museum Biedermann, Donaueschingen, 2012

Aron Demetz, Uomo Donna

© Aron Demetz, Uomo/Donna, Wood and Pine Resin 170 cm, 2007

Aron Demetz, Biennale di Venezia, Cedarwood and Resin

© Aron Demetz, Biennale di Venezia, Cedarwood and Resin 200 cm, 2009

Aron Demetz, Atelier Ortisei

© Aron Demetz, Atelier Ortisei, 2009

Installations et sculptures n’appellent pas plus la tendresse qu’elles ne caressent les fantasmes. Chaque œuvre provoque des interrogations par les histoires qu’elles rameutent tout en signalant – par la bande – le constat du déclin de monde et de l’art lorsqu’il cultive la mollesse. Les œuvres d’Aron Demetz ont donc beau être fantomales dans leur fixité, elles secouent le regard. Au seul charme ou beauté fait place un exercice de la laideur « programmé » afin de soulever les cœurs.

Aron Demetz, Stelzenwurzel, Cedarwood and Pine Resin

© Aron Demetz, Stelzenwurzel, Cedarwood and Pine Resin 260x140x95 cm, 2007

Aron Demetz, Metamorphosis, Cedarwood and Silverleaf

© Aron Demetz, Metamorphosis, Cedarwood and Silverleaf 210 cm, 2005

Aron Demetz, Metamorfosi II, Limewood and Silverleaf

© Aron Demetz, Metamorfosi II, Limewood and Silverleaf 130 cm, 2006

Aron Demetz, W.T. Confessional

© Aron Demetz, W.T. (Confessional), Wood,2008

Aron Demetz, Credevo di essere un uomo potente, Limewood and Silverleaf

© Aron Demetz, Credevo di essere un uomo potente, Limewood and Silverleaf 180 cm, 2006

Aron Demetz, W.T. Confessional

© Aron Demetz, W.T. (Confessional), Wood,2008

Aron Demetz, Homo Erectus

© Aron Demetz, Homo Erectus, Bronze, 2008

Aron Demetz, Iniziazione, Limewood

© Aron Demetz, Iniziazione, Limewood 125x215x155 cm, 2004

Aron Demetz, Mio padre voleva un figlio

© Aron Demetz, Mio padre voleva un figlio, Maple Wood 106 cm, 2003

Aron Demetz, Red Hair, Applewood

© Aron Demetz, Red Hair, Applewood 78 cm, 2004

Aron Demetz, Winter, Limewood

© Aron Demetz, Winter, Limewood 80 cm, 2006

Vous aimerez aussi :