Duane Hanson

décembre 6th, 2011 12 Comments

American résine.

Duane Hanson (1925-1996) était un sculpteur américain. Après une carrière d’enseignant en Allemagne et aux États-Unis, il décide de se consacrer pleinement à son art. Le plasticien choisit alors, au coeur des années 1960, de rompre avec la tendance dominante de l’époque : l’expressionnisme abstrait dont les principaux représentants sont Jackson Pollock, Mark Rothko ou Willemn de Kooning. Lui, privilégie une représentation quasi photographique de la réalité et deviendra ainsi le chef de file de l’hyperréalisme américain.

Très vite, il prend le parti de représenter des individus – hommes et femmes – empruntés à la société américaine : personnages de la classe moyenne ou des marginaux loin des idéaux de l’American Way of Life. L’artiste révolté s’engage à témoigner de ce qui dérange: racisme, maltraitance, pauvreté, dépendance.  Ses personnages sont en grandeur nature, à la différence de ceux réalisés par Ron Mueck qui présentent une rupture d’échelle. Certains parlent, pour le travail de Duane Hanson, de critique d’une société américaine devenue son propre stéréotype. D’autres soulignent les questionnements sociaux qu’il pose mais tous s’accordent à dire que l’artiste aborde ces personnages avec respect et empathie, toujours en adéquation avec son intention critique.

L’artiste travaille par moulage sur modèle vivant. Ensuite, les sculptures sont faites de fibre de verre et de différentes résines. Cette technique lui permet de figurer des détails de la texture de la peau, étape supplémentaire d’un réalisme devenu troublant. Le grain de l’épiderme est rendu avec une virtuosité étonnante. La pilosité des bras, des jambes est ouvragée avec une minutie de démiurge.  Chaque personnage est alors habillé, coiffé et mis en situation.

On voit défiler sous nos yeux les répliques de figures de l’Amérique populaire. Le musée devient le lieu d’exposition d’une bloc d’art sculpté dans le vif du réel. Ces figures de résine mélancoliques, au regard perdu dans le vide, rendent le détail des corps, des vêtements, des accessoires et des situations avec une telle intensité, qu’on perçoit une lueur d’âme dans ces statues prostrées. L’artiste parvient à suggérer la vie psychique de ces personnages par l’imitation des apparences. La résine devient chair vibrante.

 Duane Hanson, Delivery Man, 1980  Duane Hanson, Delivery Man, 1980 ©
Duane Hanson, Sunbather, 1987 Duane Hanson, Sunbather, 1987 ©
Duane Hanson, Man on Mower, 1995 Duane Hanson, Man on Mower, 1995 ©Duane Hanson, Medical Doctor, 1992-1994 Duane Hanson, Medical Doctor, 1992-1994 ©Duane Hanson, Museum Guard, 1983 Duane Hanson, Museum Guard, 1983 ©Duane Hanson, Old Couple on a Bench, 1994 Duane Hanson, Old Couple on a Bench, 1994 ©Duane Hanson, Children playing game, 1979 Duane Hanson, Children playing game, 1979 ©Duane Hanson, Self-portrait with model, 1979 Duane Hanson, Self-portrait with model, 1979 ©Duane Hanson, Seated Artist, 1971 Duane Hanson, Seated Artist, 1971 ©Duane Hanson, Artist with Ladder, 1972Duane Hanson, Artist with Ladder, 1972 © Duane Hanson, Rock Singer, 1971Duane Hanson, Rock Singer, 1971 ©Duane Hanson, Man with Camera, 1991Duane Hanson, Man with Camera, 1991 ©Duane Hanson, Lunch Break, 1989 Duane Hanson, Lunch Break, 1989 © Duane Hanson, Homeless Person, 1991 Duane Hanson, Homeless Person, 1991 ©Duane Hanson, High School Student, 1990Duane Hanson, High School Student, 1990 ©Duane Hanson, Chinese Student, 1989Duane Hanson, Chinese Student, 1989 ©Duane Hanson, Old Man Dozing, 1976Duane Hanson, Old Man Dozing, 1976 ©Duane Hanson, Old Lady in Folding Chair, 1976Duane Hanson, Old Lady in Folding Chair, 1976 ©Duane Hanson, Man with Walkman, 1989Duane Hanson, Man with Walkman, 1989 ©Duane Hanson, Young Shopper, 1973Duane Hanson, Young Shopper, 1973 ©Duane Hanson, Queenie II, 1988Duane Hanson, Queenie II, 1988 ©Duane Hanson, Man on a Bench, 1997Duane Hanson, Man on a Bench, 1997 ©Duane Hanson, Woman with Child in a Stroller, 1985Duane Hanson, Woman with Child in a Stroller, 1985 ©Duane Hanson, Traveller, 1988Duane Hanson, Traveller, 1988 ©Duane Hanson, Flea Market Vendor, 1990Duane Hanson, Flea Market Vendor, 1990 ©Duane Hanson, House Painter, 1989Duane Hanson, House Painter, 1989 ©Duane HansonDuane Hanson ©
Duane Hanson, Supermarket Shopper, 1970Duane Hanson, Supermarket Shopper, 1970 ©Duane Hanson, Tourists II, 1988Duane Hanson, Tourists II, 1988 ©

12 réponses à “Duane Hanson”

  1. Sampo-ja dit :

    Intéressant ces commentaires mais c’est pour notre avenir qu’ils font ça les profs, le gouvernement…
    Moi je vais passer mon HDA dans pas longtemps et franchement, j’avoue que il n’y a beaucoup d’oeuvres à connaître, mais bon c’est la vie.
    Cordialement

  2. thalia dit :

    Non! Le vrai problème de l’histoire de l’art c’est que ça ne fait pas longtemps que c’est obligatoire donc ce n’est pas du tout organisé. En plus, ça change de règlement entre chaque collèges. Et personnellement, je préfère étudier l’histoire des Arts que le brevet…

  3. Benoit dit :

    Moi, je pense que c’est vraiment ennuyant de faire l’HDA mais bon je me dis qu’avoir de la culture ca impressione tout le monde et peut être que nos employeurs seront séduit par une culture qu’ils pensaient que les jeunes générations avaient oublié!
    Nous ne sommes pas des boeufs comme disent les grands, nous ne sommes pas que des geeks sans intelligence!
    Prouvez-le!

  4. moi dit :

    Et puis le but de l’etat n’est pas de faire chier les eleves je pense…

  5. moi dit :

    Vous êtes vraiment trop cons! Oui moi aussi j’aurais aimé passer mon grand week-end tranquille mais au moins je sais que c’est un super entraînement pour les futures epreuves orales. Et puis si on devait aprendre que ce qui est juste nécessaire dans la vie on aurait vite fait de retourner au stade d’hommes des cavernes… mais c’est peut etre ce que vous voulez!

  6. Boubouu dit :

    Entièrement d’accord!!! J’en ai marre de cette fichue épreuve d’HDA, vivement qu’sa s’termine pffff! Tout ça pour présenter 1 oeuvre qui ne nous servira strictement à rien dans notre vie…..

  7. KK dit :

    1 semaine de perdue pour l’histoire de l’art, je trouve que c’est du gachi juste pour présenter 1 oeuvre à ces professeurs… L’histoire de l’art ou comment le gouvernement fait chier les élèves…

    • LoL dit :

      En fait je suis partagé! je suis en même temps d’accord avec « moi » et avec « KK,Boubouu.. », c’est bien de connaître des choses autres que 1+1=2 mais après avoir passé l’épreuve, je suis sûr que je vais tout oublier donc ça sert un peu a rien! Enfin moi je donne juste mon avis .. ;D

    • groov dit :

      Encore vous avez de la chance, nous c’est 5 oeuvres en 2012!

  8. Anonyme dit :

    moi aussi, c’est trop cool l’histoire de l’art!!! Putain, 4 aprems de perdues!!!

  9. ... dit :

    Le réalisme de ces œuvres me surprend toujours…

  10. fdsq dit :

    Trop bien faites!

Laisser un commentaire