Né à Tokyo au Japon en 1965, Takahiro Kimura, a étudié la peinture et le dessin à l’Université de Salesian Polytechnic et au Setsu Mode Seminar.

« Broken 1000 faces », projet débuté en 1999 et à ce jour inachevé, déconstruit, tranche et façonne mille visages. Ces laideurs artistiques aux formes asymétriques et aux couleurs étonnantes sont toujours au format 210mm×297mm. Travaillant à partir de photographies, ces peintures se retrouvent modifiées, réinterprétées, de manière à ce que l’identité première se métamorphose jusqu’à devenir un collage évocateur d’une personne différente. Takahiro Kimura assemble chirurgicalement des morceaux de visages créant des monstres d’émotions, des êtres expressifs: la colère, le scepticisme, la joie ou la peur peuvent se lire à travers les yeux dédoublés de ces images figées. L’éclatement des faciès apporte curiosité au spectateur qui, emporté par les œuvres, se laisse percer par la laideur et l’émotion de ces créatures kaléidoscopiques.

Takahiro kimura Broken 1000 facesTakahiro Kimura Broken 1000 faces-331 ©
Takahiro kimura Broken 1000 facesTakahiro Kimura Broken 1000 faces-307 ©
Takahiro kimura Broken 1000 facesTakahiro Kimura Broken 1000 faces-003 ©
Takahiro kimura Broken 1000 facesTakahiro Kimura 1000 Broken faces-143 ©
Takahiro kimura Broken 1000 facesTakahiro Kimura Broken 1000 faces-059 ©
Takahiro kimura Broken 1000 facesTakahiro Kimura Broken 1000 faces-130 ©
Takahiro kimura Broken 1000 facesTakahiro Kimura Broken 1000 faces-326 ©
Takahiro kimura Broken 1000 facesTakahiro Kimura Broken 1000 faces-096 ©
Takahiro kimura Broken 1000 facesTakahiro Kimura Broken 1000 faces-288 ©

Le nombre de visage de cette série (à ce jour 378) contribue à illustrer la multiplicité des individus comme si une seule forme de représentation ne pouvait appauvrir la beauté de la nature humaine. L’homme étant constamment en métamorphose, les oeuvres de Takahiro Kimura semblent saisir les moments d’une évolution constante, celle de l’être en mouvement. À travers ces peintures le spectateur peut apercevoir son propre visage et sa propre âme dans sa construction à travers le temps.

L’artiste semble présenter un goût prononcé pour les polygones en faisant abstraction d’un point de vue unique au profit de la multiplicité afin de représenter le sujet dans un contexte plus large. Les surfaces se croisent au hasard, enlevant à l’ensemble son sens cohérent de profondeur. Le contexte et l’objet pénètrent l’un dans l’autre pour créer un espace ambigu, une réalité irréelle.

Takahiro kimura Broken 1000 facesTakahiro Kimura Broken 1000 faces-150 ©
Takahiro kimura Broken 1000 facesTakahiro Kimura Broken 1000 faces-273 ©
Takahiro kimura Broken 1000 facesTakahiro Kimura Broken 1000 faces-269 ©
Takahiro kimura Broken 1000 facesTakahiro Kimura Broken 1000 faces-317 ©
Takahiro kimura Broken 1000 facesTakahiro Kimura Broken 1000 faces-325 ©
Takahiro kimura Broken 1000 facesTakahiro Kimura Broken 1000 faces-292 ©
Takahiro kimura Broken 1000 facesTakahiro Kimura Broken 1000 faces-167 ©
Takahiro kimura Broken 1000 facesTakahiro Kimura Broken 1000 faces-083 ©

Vous aimerez aussi :