Loin du papier glacé des magazines de mode, caché dans son atelier de La Hague, Pablo Delfos joue avec les photons comme le physicien Serge Haroche dans sa boîte à miroirs. Mais il n’y en a pas que pour ces particules élémentaires de lumière, mais aussi pour les ombres, les textures, les structures. Tous ces intangibles fantômes que seul un oeil eclairé est à même de déceler.

Mais lorsque l’on traite de photographie contemporaine, oeil éclairé n’est-il pas synonyme de regard épuré? Il semblerait que cet artiste joue un jeu de simplification de fractions graphiques, comme s’il désirait en conserver la quintessence pour la livrer à tous. Les quelques clichés égrenés sur son nouveau site web relèvent d’une grande pureté dans leur noirceur. Et parfois, c’est le chaos qui fait place, mais toujours en gardant ce silence post-apocalyptique, comme si l’envers du décor reprenait ses droits une fois la désolation venue.

Pablo Delfos, Moving Shadows Pablo Delfos, Moving Shadows ©
Pablo Delfos, Moving Shadows Pablo Delfos, Moving Shadows ©
Pablo Delfos, Moving Shadows Pablo Delfos, Moving Shadows ©
Pablo Delfos, Moving Shadows Pablo Delfos, Moving Shadows ©
Pablo Delfos, Moving Shadows Pablo Delfos, Moving Shadows ©
Pablo Delfos, Moving Shadows Pablo Delfos, Moving Shadows ©
Pablo Delfos, Moving Shadows Pablo Delfos, Moving Shadows ©
Pablo Delfos, Moving Shadows Pablo Delfos, Moving Shadows ©
Pablo Delfos, Moving Shadows Pablo Delfos, Moving Shadows ©

Le photographe confie trouver sa plus grande inspiration dans son jeune fils de 7 ans, en observant la grande simplicité avec laquelle il regarde les choses. Ce qui repose les bases d’un débat bien connu, consistant à savoir s’il suffirait de simplicité pour prétendre réaliser une oeuvre artistique. Mais penchons-nous sur son background: ce cher monsieur a oeuvré jusqu’à présent dans le domaine de la photo de mode. Bien loin de toute sophistication donc. Ce qui vient bien confirmer qu’avant de trouver sa propre vision épurée, un artiste doit apprendre et maîtriser les finesses techniques de son domaine. Et puis après avoir cramé pendant des heures sur les plateaux de shootings de mannequins, on comprend bien qu’il ait envie de se réfugier dans son antre et d’y chercher la fraîcheur de l’ombre.

Pablo Delfos, Organics Pablo Delfos, Organics ©
Pablo Delfos, Organics Pablo Delfos, Organics ©
Pablo Delfos, A Cabin in the Woods Pablo Delfos, A Cabin in the Woods ©
Pablo Delfos, Perù Pablo Delfos, Perù ©
Pablo Delfos, Perù Pablo Delfos, Perù ©
Pablo Delfos, Perù Pablo Delfos, Perù ©

Et puis il y a la proximité. Il a beau se conduire en observateur, il n’en demeure pas moins proche de ses sujets. Des angles changeants, une forte influence cinématographique, mais impossible de savoir si ces derniers sont en train de poser ou non, mais incontestablement, il y a une connexion émotionnelle qui se forme. Et les prises de vue nous amènent à nous questionner sur leurs ressentis. Peut-être parce qu’ils nous présentent des archétypes de sentiments? Ou tout simplement parce qu’ils nous renvoient aux nôtres… Après tout, l’Ombre, n’est-elle pas la première couche de l’inconscient?

Comme le disait Aragon: « Il n’y a pas de lumière sans ombre ». Attention, aucune référence à l’oeuvre de Tolkien, mais plutôt un hommage à la géomètrie invisible que décline le Sieur Pablo Delfos au travers de ses clichés. Car la contemplation de ces derniers nous permet de retrouver le chant structurel caché derrière chaque chose, la silhouette que nous avions oublié de distinguer. Ses montages, comme ses portraits nous offrent un Noir & Blanc pur et sans compromis. Il épingle les ombres et change leur caractère éphémère en infini. Et forcément, notre rétine s’en retrouve tatouée.

Pablo Delfos, Faces Pablo Delfos, Faces ©
Pablo Delfos, Faces Pablo Delfos, Faces ©
Pablo Delfos, Faces Pablo Delfos, Faces ©
Pablo Delfos, Faces Pablo Delfos, Faces ©
Pablo Delfos, Faces Pablo Delfos, Faces ©
Pablo Delfos, Tangiers Pablo Delfos, Tangiers ©
Pablo Delfos, Stills Pablo Delfos, Stills ©
Pablo Delfos, Stills Pablo Delfos, Stills ©
Pablo Delfos, Stills Pablo Delfos, Stills ©
Pablo Delfos, Fotomontage Pablo Delfos, Fotomontage ©
Pablo Delfos, Fotomontage Pablo Delfos, Fotomontage ©
Pablo Delfos, Fotomontage Pablo Delfos, Fotomontage ©

Vous aimerez aussi :