Un entretien Boum! Bang!

Nicholas Kahn et Richard Selesnick se sont rencontrés dans les années 1980. Depuis, ils travaillent principalement sur les médiums de la photographie et des installations d’art. Ils livrent au spectateur des histoires fictives, hybrides entre « imaginaire absurde et fausse anthropologie » nous expliquent-ils sur leur site. Entretien à l’unisson avec ce duo aux œuvres intemporelles.

Kahn & Selesnick, Autoportraits© Kahn & Selesnick, Autoportraits, vers 2006

B!B!: Comment vous êtes-vous rencontrés?

Nicholas Kahn & Richard Selesnick: Nous nous sommes rencontrés au lycée, puis avons par la suite été colocataires à l’Université.

B!B!: Comment êtes-vous parvenus à la photographie et à la sculpture? Quels sont vos parcours artistiques?

Nicholas Kahn & Richard Selesnick: Nous avons commencé dans tous les milieux artistiques, et nous travaillons encore sur bon nombre d’entre eux, notamment la photographie, la peinture, la sculpture, l’écriture et la gravure. L’un d’entre nous a commencé par la peinture et refuse aujourd’hui de peindre. L’un peut avoir commencé par la photographie, et l’autre n’a fait de la gravure qu’à l’Université. L’un était plus intéressé par la photographie, l’autre a découvert la sculpture et le mobilier d’art construit. C’est assez trouble aujourd’hui parce que nous avons grandi et sommes assez vieux maintenant. Nous nous concentrons sur ce que le projet exige de nous, et la photographie semble être une exigence constante, mais s’il n’y avait pas d’autres médiums, cela serait rapidement lassant.

B!B!: Quels sont vos influences?

Nicholas Kahn & Richard Selesnick: Beaucoup d’influences flottent au dessus de nos têtes, comme l’histoire de l’Art, les films, la science-fiction, les expéditions qui ont échoué, les bandes dessinées, l’archéologie, la littérature, le post-moderne, le romantisme, l’absurde ou encore les îles perdues…

Kahn & Selesnick, Ship of Fools © Kahn & Selesnick, Ship of Fools, 2014.
Kahn & Selesnick, A Concert for the Ghosts© Kahn & Selesnick, A Concert for the Ghosts, 2014
Kahn & Selesnick, Melora © Kahn & Selesnick, Melora, 2013
Kahn & Selesnick, Valse Triste© Kahn & Selesnick, Valse Triste, 2014

B!B!: Vos travaux sont toujours oniriques et semblent hors du temps. Pourriez-vous me parler de vos choix esthétiques?

Nicholas Kahn & Richard Selesnick: Nous ne souhaitons pas expliquer nos choix esthétiques, nous aimons le processus de découverte et de surprise quand nous travaillons sur des choses – c’est cette qualité même qui donne à notre travail une atmosphère onirique. Ceci dit, nous nous retrouvons habituellement face à un projet afin de travailler sur certains paramètres du monde que nous essayons de créer. Une fois ceux-ci crées, nous sommes rapidement frustrés face aux frontières du monde que nous essayons de libérer. C’est cette tension qui nous permet de prendre des directions intéressantes et inattendues. Nous sommes donc engagés dans une lutte constante pour garder nos projets gérables et compréhensibles pour le spectateur extérieur.

B!B!: Parlez-moi de votre technique.

Nicholas Kahn & Richard Selesnick: Puisque nous avons un budget serré, le collage est la clé, que ce soit pour combiner des objets improbables, récupérés sur eBay et dans des déchèteries, afin de créer des objets sculpturaux inattendus, ou encore travailler sur l’ordinateur afin de composer ensemble les images grandioses sorties de nos imaginations.

Kahn & Selesnick, 100 Views of the Drowing World © Kahn & Selesnick, 100 Views of the Drowing World, 2013
Kahn & Selesnick, Ark© Kahn & Selesnick, Ark, 2013
Kahn & Selesnick, Marsh-Wiggles © Kahn & Selesnick, Marsh-Wiggles, 2014
Kahn & Selesnick, Itinerant Puppeteer © Kahn & Selesnick, Itinerant Puppeteer, 2008
Kahn & Selesnick, Memory Palace© Kahn & Selesnick, Memory Palace, 2014

B!B!: Quel est votre vision du monde.

Nicholas Kahn & Richard Selesnick: Absurde, beau, triste, indifférent, plein d’amour, incompréhensible…

B!B!: Décrivez-moi une journée type.

Nicholas Kahn & Richard Selesnick: Heureusement qu’il n’y a pas de jour tout à fait typique, mais s’il devait y en avoir un, il s’appliquerait à travailler ensemble sur des images composites sur l’ordinateur au grès de nos diverses expéditions et photoshoots. Nous espèrons que ce jour inexistant commencerait par des tartines de beurre de cacahuètes ou des pommes dans la matinée, et se terminerait par du kayak ou du vélo au soleil couchant. Espérons qu’il ne se conclurait pas par une insomnie…

B!B!: Quels sont vos futurs projets?

Nicholas Kahn & Richard Selesnick: Faire un livre du projet « Truppe Fledermaus ». Alors, c’est un pays inconnu…

Kahn & Selesnick, Cartesian Theatre © Kahn & Selesnick, Cartesian Theatre, 2013
Kahn & Selesnick, The Reluctant Conscript© Kahn & Selesnick, The Reluctant Conscript, 2014
Kahn & Selesnick, Ropeman © Kahn & Selesnick, Ropeman, 2011
Kahn & Selesnick, Squawk © Kahn & Selesnick, Squawk !, 2012
Kahn & Selesnick, Bat in a Tree © Kahn & Selesnick, Bat in a Tree, 2012
Kahn & Selesnick, Rider of the Apocalypse© Kahn & Selesnick, Rider of the Apocalypse, 2012, 200cm x 150cm

B!B!: Si vous pouviez vous réincarner…

Nicholas Kahn & Richard Selesnick: La réincarnation, c’est rigolo. Puisque le temps est une illusion, il est probable que nous soyons déjà la réincarnation de quelque chose dans de nombreuses dimensions différentes, mais cela peut être trompeur, puisque cela implique toujours un « je » et un « nous ». Ceci dit, nous avons tous deux une grande affection pour les oiseaux et leur capacité à voler.

B!B!: Un photographe célèbre?

Nicholas Kahn & Richard Selesnick: Julia Margaret Cameron en collaboration avec August Sander.

B!B!: Une œuvre d’art?

Nicholas Kahn & Richard Selesnick: « Les Triomphes de César » d’Andrea Mantegna.

B!B!: Un personnage historique?

Nicholas Kahn & Richard Selesnick: Ernest Shackleton.

B!B!: Un livre?

Nicholas Kahn & Richard Selesnick: « Les Villes Invisibles » d’Italo Calvino.

B!B!: Un film?

Nicholas Kahn & Richard Selesnick: « Orange Mécanique » de Stanley Kubrick.

B!B!: Une chanson?

Nicholas Kahn & Richard Selesnick: « Rook » de Shearwater.

Kahn & Selesnick, Prophet of the Ditch © Kahn & Selesnick, Prophet of the Ditch, 2011
Kahn & Selesnick, A Jolly Company © Kahn & Selesnick, A Jolly Company, 2012
Kahn & Selesnick, Plague Doctor  © Kahn & Selesnick, Plague Doctor, 2013

B!B!: Si vous pouviez inviter dix personnes, décédées ou vivantes, à dîner, qui seraient-elles?

Nicholas Kahn & Richard Selesnick: Nous sommes tous deux introvertis au sens littéral du mot, et en tant que tels, nous préférons dîner avec six ou sept personnes, pas plus selon nos dernières observations. Dix personnes, ça ne serait pas possible. Nous inviterions les personnages principaux de la « Truppe Fledermaus »: Mr. Bat, Mr. Death, the Greenman et les Doppelgängers Falke & Orlofsky. Nous luttons pour sauvegarder la mémoire de la « Truppe », il serait donc utile de les rencontrer et de leurs parler en personne. Le dîner aurait lieu dans la salle seigneuriale de Greenman près d’une petite clairière dans une forêt ancienne avec une table aux planches de bois grossièrement taillées et des plats de cœurs de laitue amères.

B!B!: Si je vous dis « Boum! Bang! »?

Nicholas Kahn & Richard Selesnick: Une chanson française, écoutée par deux astronautes échoués sur la Lune, se demandant si la Terre existe encore à travers le grand vide de l’Espace.

Kahn & Selesnick, Bat Heads© Kahn & Selesnick, Bat Heads, 2011-12, chacune environ 25cm x 25cm x 25cm
Kahn & Selesnick, Oak Man © Kahn & Selesnick, Oak Man, 2012, approximativement 60cm x 50cm x 25cm.
Kahn & Selesnick, Bat Man© Kahn & Selesnick, Bat Man, 2012, approximativement 60cm x 50cm x 25cm.
Kahn & Selesnick,  Horned Bats© Kahn & Selesnick,  Horned Bats, 2011-12, chacune environ 40cm x 25cm x 25cm

Vous aimerez aussi :