À l’origine, ce n’était pas Antonio Banderas que l’on pouvait voir sur l’affiche de lancement du tout dernier film d’Almodóvar, La piel que habito. À l’origine, l’on pouvait y voir un homme de dos, entouré d’une végétation luxuriante, de papillons, de fleurs en suspension. Nu, à la chair apparente, et contemplant le spectacle de la nature, il représentait le vieux rêve humaniste de montrer l’homme dans toute sa corporalité, avec ses tendons, ses muscles, ses nerfs. Tel un nouvel homme de Vitruve, il s’offrait et touchait, de ses doigts, les limites du monde.

Juan Gatti, La piel que Habito, Ciencias Naturales, S/T, Collage s/ lienzo, 122 x 75,5cm, 2011 ©

Cet homme n’est pas cependant celui qui figura sur l’affiche du film. Il est inutile ici de s’étendre sur les multiples raisons commerciales qui firent préférer Antonio Banderas à cet homme en chair et en os, l’on laissera cela au jugement du lecteur. Il suffira pour nous de dire que cet homme qui aurait pu se retrouver en tête d’affiche de tous les cinémas d’Europe et donner ainsi à Juan Gatti, son créateur, une notoriété dont il n’a jusqu’à présent que trop peu fait l’expérience, cet homme, disais-je, fait en ce moment-même l’objet d’une belle exposition à la Fresh Gallery à Madrid.

Juan Gatti, artiste né en 1950 à Buenos Aires et vivant actuellement à Madrid, a commencé sa collaboration avec Pedro Almodóvar en 1988, en réalisant de nombreux projets graphiques pour ses films. La série des œuvres intitulée « Sciences naturelles » qui nous est présentée dans cette exposition, est ainsi la réponse picturale d’une commande effectuée par le célèbre réalisateur.

L’artiste y a voulu explorer le corps humain, en s’inscrivant dans la tradition des naturalistes du XIXe siècle. Ce qui ressort en effet de tous ces tableaux, où l’homme apparait dans toute sa corporalité, c’est une mise en scène constante de la faune et de la flore, du rapport entre l’être humain et ce qui l’entoure. Le mot clef peut-être de cette exposition, est celui de l’observation. A la manière d’un Buffon, Juan Gatti entreprend ainsi un travail taxinomique qui le mènera à la représentation d’un être parfois asexué, à mi-chemin entre la nature et la culture, observant et observé. Du corps en vie au squelette, l’artiste a peint toutes les étapes successives d’un chemin éthique qui se veut avant tout représentation esthétique.

Il serait impossible, en effet, de ne pas évoquer la beauté des œuvres exposées à la Fresh Gallery. Peu importe, après tout, que ces œuvres fassent référence à une esthétique naturaliste ou qu’elles soient l’écho de préoccupations tout à fait contemporaines sur le corps et le genre, puisque l’artiste a tout subordonné, absolument tout, à une recherche impérieuse de la beauté. Cette recherche n’a pas été vaine, car la série des « sciences naturelles » se montre au spectateur dans une incroyable richesse de couleurs, dans un souci constant de l’harmonie, de la fluidité du corps avec la nature, dans une esthétique, enfin, qui cherche plus l’agrément des yeux que la provocation des sens.

C’est un travail d’orfèvre, où le moindre détail est pensé et où la moindre touche de pinceau s’insère dans une gamme chromatique définie. Gatti aura été jusqu’à dessiner les cadres pour donner à ces œuvres une plus grande résonance et faire ressortir la toile encadrée par un bois minutieusement travaillé.

Le mérite d’une grande œuvre c’est d’en susciter d’autres. Ainsi La piel que habito aura-t-il permis de faire éclore de nombreux tableaux, parmi les plus achevés d’un artiste qui n’a pas fini d’associer cinéma et peinture, dans une recherche esthétique toujours guidée par la performance visuelle.

Juan Gatti, Ciencias Naturales, S/T, Collage s/lienzo, 68,5 x 55,5cm, 2011 ©
Juan Gatti, Ciencias Naturales, S/ T, Collage sobre lienzo, 122 x 75,5cm, 2011 ©
Juan Gatti, Ciencias naturales, S/ T, Collage sobre lienzo, 122 x 75cm, 2011 ©
Juan Gatti, Ciencias naturales, S/T, Collage sobre lienzo, 122 x 75,5cm, 2011 ©
Juan Gatti, Ciencias naturales, S/T, Collage sobre lienzo, 73 cm diametro, 2011 ©
Juan Gatti, Ciencias naturales, S/T, Collage sobre lienzo, 122 x 75,5cm, 2011 ©
Juan Gatti, Ciencias naturales, S/T, Collage sobre lienzo, 102 x 65,5cm, 2011 ©
Juan Gatti, Ciencias naturales, S/T, Collage sobre lienzo, 132 x 251cm, 2011 ©
Juan Gatti, Ciencias naturales, S/T, Collage sobre lienzo, 122 x 75,5cm, 2011 ©
Juan Gatti, Ciencias naturales, S/T, Collage sobre lienzo, 73 cm diametro, 2011 ©
Juan Gatti, Ciencias naturales, S/T, Collage sobre lienzo, 142 x 55,5cm, 2011 ©
Juan Gatti, Ciencias naturales, S/T, Collage sobre lienzo, 122 x 105,5cm, 2011 ©

La fresh gallery
Conde de Aranda, 5
28001 Madrid
info@lafreshgallery.com

+34914315151

Vous aimerez aussi :