Née de la soif d’indépendance inaltérable de deux dessinateurs made in ESADS (Ecole supérieure des arts décoratifs de Strasbourg) passionnés par l’image imprimée, le studio d’édition expérimentale Icinori a su faire son trou dans l’univers foisonnant de l’illustration. Mayumi Otero et Raphael Urwiller se sont ainsi payé le luxe d’un espace de liberté conçu comme un laboratoire de réflexion éditoriale en ébullition permanente. Leur medium de prédilection: la sérigraphie.

Icinori, Baleine sérigraphie 3 couleurs© Icinori, Baleine sérigraphie 3 couleurs, 30 exemplaires, imprimée au Dernier Cri en 2008
Icinori, Brave New World Nobrow7, Muyami Otero© Icinori, Brave New World Nobrow7 2012 par Muyami Otero
Icinori, Tigre, Raphael Urwiller© Icinori, central et illustrations d’articles réalisés pour le Tigre mai 2010 par Raphael Urwiller
Icinori, poster, magazine Dada© Icinori, poster pour le magazine Dada
Icinori, promenade au musée, RMN, Ramino, Mayumi Otero © Icinori, promenade au musée, album jeunesse, sortie mars 2012 aux éditions de la RMN collection Ramino, 2011 par Mayumi Otero
Icinori, XXI, Raphael Urwiller© Icinori, XXI par Raphael Urwiller
Icinori, XXI© Icinori, XXI
Icinori, Dada double 3d© Icinori, Dada double 3d

Il suffit de quelques images pour comprendre que le réjouissant duo d’illustrateurs opère dans son travail des croisements de références d’une richesse qui laisse rêveur, entre imagerie populaire, art contemporain, estampe japonaise ou gravure, ouvrant ainsi des pistes informelles de création d’une grande maturité.

Ils aiment utiliser deux ou trois couleurs seulement, réunies dans une composition soignée qui laisse la part belle à l’imaginaire et au fantasme. Chacune d’elle est d’une très grande précision, on y voit des personnages errant seuls dans des paysages lunaires, des animaux en voie d’apparition, des héros intemporels, évoluant dans des saynètes charmantes tantôt comiques, tantôt dramatiques.

Icinori, Fabrique des Tigres, Mayumi Otero© Icinori, Fabrique des Tigres par Mayumi Otero
Icinori, magazine anglais Nobrow, Raphael Urwiller© Icinori, Ilustration pour le magazine anglais Nobrow par Raphael Urwiller
Icinori, Grand Lyon© Icinori, Illustration pour la revue institutionnelle du Grand Lyon
Icinori, magazine Histoire© Icinori, Illustration pour le magazine Histoire
Icinori, magazine Muze© Icinori, Illustration pour le magazine Muze
Icinori, Issun Boshi dessins de Mayumi Otero© Icinori, « Issun Boshi » dessins de Mayumi Otero

Chaque image semble raconter une histoire prise en court de route, où l’on tente de raccorder les éléments pour connecter le dessin avec la narration. Quand on connait la multitude des sources d’inspiration des deux dessinateurs, chaque objet acquiert ainsi une résonance particulière avec un classique de la littérature, un tableau de maître, une légende ancestrale, une œuvre contemporaine ou encore un film d’animation…

Icinori, Jabberwock© Icinori, Jabberwock
Icinori, Jabberwocky, d' apres Lewis Carroll Sarbacane© Icinori, Jabberwocky, d’ après Lewis Carroll Sarbacane
Icinori, Jabberwocky, d' apres Lewis Carroll Sarbacane© Icinori, Jabberwocky, d’ après Lewis Carroll Sarbacane
Icinori, Lettrine pour le livre Procrastination© Icinori, Lettrine pour le livre Procrastination
Icinori, Lettrine pour le livre Procrastination© Icinori, Lettrine pour le livre Procrastination
Icinori, Lettrine pour le livre Procrastination© Icinori, Lettrine pour le livre Procrastination
Icinori, Raphael Urwiller© Icinori, lieu unique par Raphael Urwiller
Icinori, perdre la face par Raphael Urwiller© Icinori, perdre la face par Raphael Urwiller

Mieux encore, l’objet lui-même semble cristallier un dialogue parfois délirant, montrant à quel point le dessin peut avoir ce pouvoir. N’est-ce pas Tristan et Yseult extirpés des temps médiévaux qui chevauchent leur monture vers la jungle de Rudyard Kipling? (cf promenade au musée)

Icinori, Pop up© Icinori, Pop up
Icinori, Pop up© Icinori, Pop up
Icinori, Pop up© Icinori, Pop up

Que ce soit dans les travaux liés à l’illustration de presse, l’édition jeunesse ou dans leurs projets personnels, l’identité graphique d’ Icinori se retrouve partout avec exemplarité. Comme une preuve supplémentaire de la maîtrise implacable de Mayumi et Raphael.

Vous aimerez aussi :