Dessinateur, illustrateur et peintre Fernando Vicente est né à Madrid où il a commencé sa carrière dans les années 1980. Cet artiste espagnol aux multiples facettes travaille aussi pour la presse — il collabore notamment avec le quotidien El País, le magazine Gentleman ou encore Cosmopolitan — et signe régulièrement des pochettes de disques. Si la mécanique, la géographie ou la cartographie représentent un intérêt tout particulier pour lui, l’anatomie semble le passionner.

Les œuvres de Fernando Vicente nous font descendre dans un univers aux reflets glauques et élégants, où l’art et la science s’unissent pour nous offrir un résultat esthétique intéressant. Le travail de l’artiste s’inspire des écorchés de la médecine — ceux de Fragonard, pas le peintre — et des planches anatomiques. Le corps est dépecé en partie, par l’individu même, qui semble en exhiber les dessous, les muscles, les tendons et les os. Ceci se joint à une autre inspiration indéniable, celle de l’iconographie religieuse traditionnelle du Sacré Coeur de Jésus: on y voit le Christ montrant son torse nu, parfois ouvert, où trône un coeur extirpé et lumineux, auréolé de gloire. Enfin, comme le soulignent les surtitres de certains tableaux, nous sommes  face à des vanités de magazine de mode, selon le motif de la beauté éphémère et de la mort inscrite en germe dans la vie. Ces références visuelles se combinent et se concentrent.

Fernando Vicente, Presentimiento, acrylique sur toile, 90x90cm Fernando Vicente, Presentimiento, acrylique sur toile, 90x90cm ©
Fernando Vicente, Interiores, acrylique sur toile, 90x90cm Fernando Vicente, Interiores, acrylique sur toile, 90x90cm ©
Fernando Vicente, Beso sour, acrylique sur toile, 60x60cm Fernando Vicente, Beso sour, acrylique sur toile, 60x60cm ©
Fernando Vicente, Materia rosa, acrylique sur toile, 60x60cm Fernando Vicente, Materia rosa, acrylique sur toile, 60x60cm ©
Fernando Vicente, Tornado, acrylique sur toile, 90x90cm Fernando Vicente, Tornado, acrylique sur toile, 90x90cm ©
Fernando Vicente, Lunática, acrylique sur toile, 90x90cmFernando Vicente, Lunática, acrylique sur toile, 90x90cm ©
Fernando Vicente

Fernando Vicente, Pasión Invernal, acrylique sur toile, 50x50cm ©

Dans ces tableaux, l’image de la féminité construite par un magazine comme Vogue s’expose et nous interpelle. Des modèles d’une autre époque, peints comme des parodies de unes ou comme des portraits attrayants, révèlent leur vanité et nous dévoilent une expression limpide de la complexité de l’anatomie humaine. Dans l’ensemble de son travail, Fernando Vicente a le souci méticuleux du détail physiologique. Ses peintures et ses illustrations, précises et complexes, sont portées par une technique qui semble s’inspirer des aquarelles de l’artiste-anatomiste américain Frank H. Netter, qui illustrent son livre de médecine, ou des études des peintres renaissants.

Fernando Vicente nous rappelle que l’art et la science sont deux regards portés sur le corps: là où la science l’objectivise,  l’art le subjectivise. Cette rencontre de la chair machine et de la chair comme matière pâtissante, du corps comme avoir et du corps comme être, crée une curieuse distance matinée d’empathie à l’égard de ces personnages dans le regard du spectateur. Le peintre joue de la rencontre du morbide de la salle de dissection et du glamour des magazines. Il soulève l’épiderme pour aller  au fond des corps et des choses. Le beau n’est jamais loin du dégoût ici.

« L’intérieur du corps est d’une prodigieuse beauté qui me captive. Longtemps, l’exploration du corps n’a été qu’exclusivement médicale, scientifique. Il est temps de le  rappeler à notre contemplation ».

Fernando Vicente, Belleza robada, acrylique sur toile, 50x50cm Fernando Vicente, Belleza robada, acrylique sur toile, 50x50cm ©
Fernando Vicente, Iris, acrylique sur toile, 60x60cm Fernando Vicente, Iris, acrylique sur toile, 60x60cm ©
Fernando Vicente, Enigma en rouge, acrylique sur toile, 60x60cm Fernando Vicente, Enigma en rouge, acrylique sur toile, 60x60cm ©
Fernando Vicente, Humo, acrylique sur toile, 60x60cm Fernando Vicente, Humo, acrylique sur toile, 60x60cm ©
Fernando Vicente, Dulce Porvenir, acrylique sur toile, 60x60cmFernando Vicente, Dulce Porvenir, acrylique sur toile, 60x60cm ©
Fernando Vicente, Deslenguada, acrylique sur toile, 60x60cm Fernando Vicente, Deslenguada, acrylique sur toile, 60x60cm ©
Fernando Vicente, Beso Fizz, acrylique sur toile, 60x60cm Fernando Vicente, Beso Fizz, acrylique sur toile, 60x60cm ©

C’est sans doute avec la série de portrait Vanitas, réalisée en 2007 et exposée à la Galerie Sen à Madrid, que Fernando Vicente a commencé à attiser l’attention du public. Sa manière rappelle indéniablement celle de Juan Gatti.

Fernando Vicente, Gravidez, acrylique sur toile, 132x97cm Fernando Vicente, Gravidez, acrylique sur toile, 132x97cm ©
Fernando Vicente, Femme Fetal, acrylique sur toile, 73x60cm Fernando Vicente, Femme Fetal, acrylique sur toile, 73x60cm ©
Fernando Vicente, Flor de piel, acrylique sur toile, 73x60cm Fernando Vicente, Flor de piel, acrylique sur toile, 73x60cm ©
Fernando Vicente, Carne d'amour, acrylique sur toile, 73x60cm Fernando Vicente, Carne d’amour, acrylique sur toile, 73x60cm ©
Fernando Vicente, Máscara, acrylique sur toile, 132x97cm Fernando Vicente, Máscara, acrylique sur toile, 132x97cm ©
Fernando Vicente, Maternidad, acrylique sur toile, 132x97cm Fernando Vicente, Maternidad, acrylique sur toile, 132x97cm ©

Dans sa dernière série intitulée Vénus, exposée dernièrement à la Galerie Gloria à Madrid,  Fernando Vicente a retravaillé sur les thématiques du corps, du mythe et de la féminité. Les corps disséqués de ces femmes arborent des tatouages et nous ramènent à un univers plus contemporain. Elles sont des Venus modernes, revisitées par l’artiste espagnol: l’anatomie touche à la beauté. Cette combinaison particulière à Fernando Vicente, entre science et art, est un pur plaisir pour les yeux.

Fernando Vicente, Andrómeda, acrylique sur toile, 90x90cm Fernando Vicente, Andrómeda, acrylique sur toile, 90x90cm ©
Fernando Vicente, Botticelli, acrylique sur toile, 80x80cm Fernando Vicente, Botticelli, acrylique sur toile, 80x80cm ©
Fernando Vicente, Ghismonda, acrylique  sur toile, 60x60cm Fernando Vicente, Ghismonda, acrylique  sur toile, 60x60cm ©
Fernando Vicente, Gravidez, acrylique  sur toile, 60x60cm Fernando Vicente, Gravidez, acrylique  sur toile, 60x60cm ©
Fernando Vicente, Hokusai, acrylique  sur toile, 60x60cm Fernando Vicente, Hokusai, acrylique  sur toile, 60x60cm ©
Fernando Vicente, Madame Courbet, acrylique  sur toile, 60x60cm Fernando Vicente, Madame Courbet, acrylique  sur toile, 60x60cm ©
Fernando Vicente, Maria Antoniette, acrylique  sur toile, 60x60cm Fernando Vicente, Maria Antoniette, acrylique  sur toile, 60x60cm ©
Fernando Vicente, Reclining-nude, acrylique  sur toile, 100x100cm Fernando Vicente, Reclining-nude, acrylique  sur toile, 100x100cm ©
Fernando Vicente, Reclining-nude, acrylique  sur toile, 100x100cm Fernando Vicente, Reclining-nude, acrylique  sur toile, 100x100cm ©

Vous pouvez  retrouver  l’ensemble du travail de Fernando Vicente sur son site ici et sur son blog ici.

Vous aimerez aussi :