Ester Grossi est une jeune peintre et designeuse italienne née en 1981. Le langage pictural de ses œuvres est directement lié à la culture populaire des films hollywoodiens en technicolor. Ester Grossi construit des tableaux séquentiels dotés d’une forte intensité chromatique, aux détails élimés et aux personnages fortement stylisés.

En peu de temps, son travail a enthousiasmé les observateurs de l’art contemporain. En 2010, Ester Grossi remporte le prix Italian Factory et est invitée à participer à la 54ème Biennale de Venise.

Aujourd’hui, elle présente un nouveau projet à la galerie Rue de Beauce à Paris intitulé The Line Below. Il s’agit d’une approche transdisciplinaire – picturale, filmique et musicale – sur le thème de la découverte, conçu spécialement pour cette exposition.

Ester Grossi appuie sa réflexion sur les photographies d’une excavation réalisée en 1978 en Italie dans la région des Abruzzes. La grotte est une porte d’entrée pour l’imaginaire. Un lieu où s’accumulent les interrogations, les doutes, les hypothèses et surtout les découvertes. Il s’agit de s’initier au mystère. Penser le monde, penser l’homme, penser l’être: une démarche envisagée comme un voyage d’exploration et de découverte. Et dans l’accueil du mystère, la promesse d’une révélation: l’éveil à soi-même.

Ester Grossi, Adriano Smith, acrilico su tela, dittico, 120X80, 2010Ester Grossi, Adriano Smith, acrilico su tela, dittico, 120X80, 2010 © Galerie Rue de Beauce.
Ester Grossi, All the sun that shines shines for you, acrilico su tela, 80X80, 2011 Ester Grossi, All the sun that shines shines for you, acrilico su tela, 80X80, 2011 © Galerie Rue de Beauce.
Ester Grossi, Beach house, acrlico su tela, 60X60, 2011 Ester Grossi, Beach house, acrlico su tela, 60X60, 2011 © Galerie Rue de Beauce.

En parallèle de l’accrochage, est proposé une vidéo réalisée par Aïlien Reyns, artiste vidéaste belge. Son travail s’articule autour de la relation intrinsèque entre le social, le culturel, le politique, l’espace et le lieu d’habitation, centrant son intérêt sur les sujets critiques de la société urbaine. La vidéo projetée s’appuie sur le désastre du bois du Cazier – ancien charbonnage situé à Marcinelle, près de Charleroi, en Belgique. Le 8 août 1956, ce charbonnage fut le théâtre de la plus importante catastrophe minière en Belgique.

Ester Grossi, Giuseppe, acrilico su tela, 60X40, 2012 Ester Grossi, Giuseppe, acrilico su tela, 60X40, 2012 © Galerie Rue de Beauce.
Ester Grossi, Sotto il sole, acrilico su tela, 60X60, 2012 Ester Grossi, Sotto il sole, acrilico su tela, 60X60, 2012 © Galerie Rue de Beauce.
Ester Grossi, Charlotte, acrilico su tela, 60X90, 2009 Ester Grossi, Charlotte, acrilico su tela, 60X90, 2009 © Galerie Rue de Beauce.
Ester Grossi, Nell'ombra, acrilico su tela, 60X60, 2012 Ester Grossi, Nell’ombra, acrilico su tela, 60X60, 2012 © Galerie Rue de Beauce.
Ester Grossi, Winterreise, Manifesto teatro lirico di Spoleto, acrilico su tela, 40X60, 2011 Ester Grossi, Winterreise, Manifesto teatro lirico di Spoleto, acrilico su tela, 40X60, 2011 © Galerie Rue de Beauce.

Une performance musicale a été réalisée par le duo pop Husband, originaire de Bologne et reconnu pour balancer un son propre, dark et suave.

Enfin, un CD musical réunissant sept groupes: Husband, His Clancyness, Murder, Wolther Goes Stranger, Karibean, Welcome Back Sailor et Spakkiano a été réalisé à l’initiative de cette exposition. Cette excellente playlist est ici en écoute.


Galerie Rue de Beauce 
3 rue de Beauce,
75003 Paris

Vernissage dimanche 20 mai 2012 de 16h à 21h.

Du 21 mai au 30 juin 2012 sur rendez-vous par email: ruedebeauce@gmail.com