Formé à l’Université de Yale et à l’Art Institute de Chicago, Claes Oldenburg (né en 1929 à Stockholm) s’installe à New York en 1956. Il est alors influencé par les écrits de Dubuffet et de Céline. D’emblée, il opte pour un art populaire, en rupture avec l’expressionnisme abstrait, le Hard Edge Painting (mouvement qui recueillait l’héritage des écoles cubistes d’avant guerre) alors dominant à New York.

Dès 1959, à la veille de l’émergence du Pop Art, il présente ses premières sculptures en plâtre peint ou en papier mâché. Ses répliques d’objets de consommation, à échelle quasi identique, dressent l’inventaire de notre société. Aliments, vêtements, fragments du corps et pièces de mobilier, sont alors réunis dans son atelier The Store transformé en magasin et ouvert au public.

En 1962, Claes Oldenburg invente le concept des sculptures molles. Il s’agit encore de l’appropriation d’objets du quotidien, mais agrandis et façonnés par l’utilisation de revêtements souples, comme le vinyle ou la toile.

Tout au long de sa carrière, Claes Oldenburg use en alternance de deux stratégies, soit l’agrandissement d’objets populaires, soit leur assouplissement au moyen de matériaux déformables, qui leur confèrent un aspect humain: la souplesse des textures fait songer à la chair. Cette stratégie monumentale a pour effet de théâtraliser l’espace du spectateur en bouleversant la perception de l’échelle et de la matière d’objets artistiques. La prise de possession de l’espace public modifie profondément la perception de la sculpture. Il ne s’agit plus seulement d’occuper un espace, mais de modeler aussi l’espace intime du spectateur en opérant une forme de pression ou d’agression.

Claes Oldenburg, Binoculars, 1991Claes Oldenburg, Binoculars, 1991 ©
Claes Oldenburg, Apple Claes, 2006Claes Oldenburg, Apple Claes, 2006 © Photo Yair Talmor
Claes Oldenburg, Balancing Tools, 1984Claes Oldenburg, Balancing Tools, 1984 ©
Claes Oldenburg, Clothespin, 1976Claes Oldenburg, Clothespin, 1976 ©
Claes Oldenburg, Eistüte, 2005Claes Oldenburg, Eistüte, 2005 ©
Claes Oldenburg, Free Stamp, 1991Claes Oldenburg, Free Stamp, 1991 ©
Claes Oldenburg, Giant BLT (Bacon, Lettuce, and Tomato Sandwich), 1963Claes Oldenburg, Giant BLT (Bacon, Lettuce, and Tomato Sandwich), 1963 ©
Claes Oldenburg, French Fries and Ketchup, 1963Claes Oldenburg, French Fries and Ketchup, 1963 ©
Claes Oldenburg, Soft Viola, 2002Claes Oldenburg, Soft Viola, 2002 ©
Claes Oldenburg, Plantoir, 2001Claes Oldenburg, Plantoir, 2001 ©
Claes Oldenburg, Saw, Sawing, 1996Claes Oldenburg, Saw, Sawing, 1996 ©
Claes Oldenburg, Shuttlecocks, 1994Claes Oldenburg, Shuttlecocks, 1994 ©
Claes Oldenburg Spitzhacke 1982Claes Oldenburg, Spitzhacke 1982 ©
Claes Oldenburg, arc, sculptureClaes Oldenburg ©
Claes Oldenburg, roue, sculptureClaes Oldenburg ©
Claes Oldenburg, fer a repasser, sculptureClaes Oldenburg ©
Claes OldenburgClaes Oldenburg ©
Claes Oldenburg, epingle, sculptureClaes Oldenburg ©
Claes Oldenburg, Spoonbridge and Cherry, 1988Claes Oldenburg, Spoonbridge and Cherry, 1988 ©
Claes Oldenburg, The Store, 1961Claes Oldenburg, The Store, 1961 ©

Vous aimerez aussi :