L’art que l’on considère comme conceptuel peut décourager plus d’un amateur d’art contemporain, mais il est intéressant de considérer les œuvres d’un artiste tel que Benoît Maire. Son approche des concepts de l’esthétique, en tant que domaine de la philosophie, est plus accessible que certaines manifestations hermétiques qui laissent le regardeur interloqué.

Ces sculptures faites d’objets assemblés ont quelque chose de familier. Elles jouent entre autres des objets du quotidien mis en scène et en regard, de sorte à en extraire la dimension extraordinaire. Par leur biais, l’auteur tente de prouver qu’une approche sensible des œuvres est à même d’en révéler le potentiel intellectuel.

Benoît Maire joue volontiers des références à la statuaire antique (étrusque, grecque ou latine), avec humour: ainsi, ces chaussures à talon pleines de petits blocs de marbre semblent réduire les Vénus de Milo et autres statues en marbre de Carrare à des concrétions ridicules, à des pavés contenus dans les chaussures de femme. La rencontre entre l’iconographie des mannequins de mode et la référence aux déesses sculptées crée une impression d’anachronie (ou d’homochronie) étrange. La réflexion sur la place de l’image et de l’icône sous-tend ces pièces. Elles sont comme autant d’indices visuels posés par l’artiste et permettent de reconstruire par un cheminement intime la profondeur philosophique de leurs propos. La dimension insolite, décalée de ses propositions invite à une reconstruction poétique et non-linéaire de concepts esthétiques impliquant le rapport entre la pensée et les images qui en résultent.

Un autre exemple, le projet « Le concept de Cordélia » qui met en scène l’auteur Søren Kierkegaard et son personnage Cordélia. Comme dans un songe, les clefs de « Journal du Séducteur » sont rejoués, le spectateur assiste à cette conversation imaginaire, dans le cadre d’une installation agissant elle-même comme un ensemble d’indices.

Notons que l’artiste est l’auteur du livre « Esthétique des différends », et mène également des conférences pour toujours éclairer un peu plus son travail de chercheur dans le domaine des arts plastiques.

Croy Nielsen, Benoît Maire, Tirer l'attention© Croy Nielsen, Benoît Maire, Tirer l’attention
Croy Nielsen, Benoît Maire, Prolégomène à toute image pliée, vue 1© Croy Nielsen, Benoît Maire, Prolégomène à toute image pliée, vue 1
Croy Nielsen, Benoît Maire, Luxe © Croy Nielsen, Benoît Maire, Luxe
Croy Nielsen, Benoît Maire, Tête de Méduse© Croy Nielsen, Benoît Maire, Tête de Méduse
Croy Nielsen, Benoît Maire, Histoire de la géometrie n° 3© Croy Nielsen, Benoît Maire, Histoire de la géometrie n° 3
Croy Nielsen, Benoît Maire, Prolégomènes à toute image pliée, Vue 2© Croy Nielsen, Benoît Maire, Prolégomènes à toute image pliée, Vue 2
Croy Nielsen, Benoît Maire, Esthétique des différends, Figure 1, Le nez© Croy Nielsen, Benoît Maire, Esthétique des différends, Figure 1, Le nez
Croy Nielsen, Benoît Maire, Le concept de Cordélia© Croy Nielsen, Benoît Maire, Le concept de Cordélia

Vous aimerez aussi :