Peter Callesen

octobre 31st, 2011 2 Comments

Peter aux Mains d'Argent.

Peter Callesen est un artiste danois d’une quarantaine d’années. Depuis quelques années, Peter Callesen se consacre exclusivement à la sculpture du papier, de la plus ordinaire feuille A4 à l’installation monumentale. Ses œuvres, véritables prouesses de technique et de minutie attirent notre attention sur ce matériau généralement oublié derrière l’information dont il est porteur.

A ce titre, le papier, à la fois visible et invisible, fragile et résistant, passif et érectile était le médium idéal pour incarner l’imaginaire de l’artiste. Car c’est bien de corps, d’incarnation, de disparition et de résurrection dont il est question dans les œuvres de Peter Callesen.

Incarnation d’abord de l’imaginaire poétique et effrayant des contes de fées : faune, flore, châteaux enchantés et cercueils de Belle au Bois Dormant. Ces motifs ne sont pas sans lien avec la forme artistique de la Vanité, et son cortège de crânes et de squelettes. « Memento Mori » nous disent les frêles sculptures de Peter Callesen.

Dans cet univers qu’il n’hésite pas lui-même à qualifier de morbide, l’imagerie chrétienne occupe une large part : Christs, anges et colombes sortent de la page. A nous d’y voir de salutaires déités… ou d’impuissants songes de papier.

Peter Callesen, Impenetrable Castle, 2005, papier A4 sans acide 115 gsm, colle © Peter Callesen

Peter Callesen, All in All, 2006, papier A4 sans acide 115 gsm, colle © Peter Callesen
Peter Callesen, The Roots of Heaven, 2009, papier sans acide 120 gsm, colle, peinture acrylique, cadre en bois, 107 x 107 cm © Peter Callesen
Peter Callesen, Half Way Through, 2006, papier A4 sans acide 115 gsm, crayon, colle © Peter Callesen
Peter Callesen, The Painter, 2010, 115 gm acid free A4 paper, colle © Peter Callesen
Peter Callesen, Looking Back, 2006, papier A4 sans acide 115 gsm, colle © Peter Callesen
Peter Callesen, Dead Angels, 2006, papier sans acide 115 gsm, colle, peinture acrylique, cadre en chêne, 127 x 94 cm © Peter Callesen
Peter Callesen, Resurrection, 2008, papier A4 sans acide 115 gsm, colle © Peter Callesen
Peter Callesen, Resurrection (detail) © Peter Callesen
Peter Callesen, On the Other Side, 2009, papier A4 sans acide 115 gsm, colle, peinture acrylique, aquarelle, cadre en chêne,  47,5 x 37 cm© Peter Callesen
Peter Callesen, Transparent God, 2009, papier sans acide 140 gsm, colle, 350 x 450 x 170 cm © Peter Callesen
Peter Callesen, Transparent God (detail) © Peter Callesen
Peter Callesen, Transparent God, 2009 © Peter Callesen
Peter Callesen, Birds Trying to Escape their Drawing, 2005, papier sans acide 115 gsm, colle, crayon acid-free, 90 x 128 cm © Peter Callesen
Peter Callesen, Birds Trying to Escape their Drawing (détail) © Peter Callesen

Cette réunion de l’imaginaire et du réel ne se fait pas sans tensions, et même, sans un certain tragique. En témoignent ces « Oiseaux tentant de s’envoler du dessin », qui jamais ne parviendront à se détacher de leur double en négatif : le vide ouvert dans la page qui leur a donné naissance.

Mystique et protéiforme, le papier de Callesen se métamorphose à l’infini. Les illustrations ici présentées ne sont qu’une infime sélection de son travail. À découvrir sur son site et dans plusieurs centres d’art au Danemark, où il expose en ce moment.

2 réponses à “Peter Callesen”

  1. Lilly dit :

    Je trouve que ce site est très intéressant et qu’il y a beaucoup de choses, d’ailleurs, grâce a vous et à vos textes, j’ai eu une excellente note merci beaucoup..:)

  2. alarme maison dit :

    Grand merci pour ce post ;)

Laisser un commentaire