Le label Ekler’o’shock retente pour la deuxième fois l’expérience compilatoire, sous le nom de code définitif et imposant de « EOS.MMX The Summer Solstice Edition Two ». L’ambiance est à la rétrospective. On aime à graver dans la roche sa contribution à la postérité. D’ailleurs, cette histoire de compil’ nous fait penser à ce disque d’or que les américains avaient envoyé dans l’espace en 1977: le « Voyager Golden Record », bourré d’images et de musique comme le disque dur d’un geek de 15 ans, et censé synthétiser la « diversité de la vie et de la culture sur Terre » au cas où des aliens tomberaient dessus…

De la même manière, EOS second du nom ambitionne donc de résumer les richesses de sa planète en 15 titres, mêlant coups de cœur et raretés d’époques diverses.

Limousine Limousine ©
Data Data ©
Alexandre Chatelard Alexandre Chatelard ©
Paris Paris ©

À contre courant du quelconque best-of ouvrant sur un « Cheesy Summer Hit» pourri, le premier contact avec l’humain se fait tout en douceur. L’ « Ondine » de Limousine procurerait le frisson cosmique au plus vil des routiers saturniens. Fasciné par sa trouvaille, l’extraterrestre se laisse amener à l’étape suivante et comprend sans détours avec le remix de Marie-Madeleine la signification de « grosse deep-house downtempo », pas si facile à cerner. Petit à petit, il mesure l’ampleur du spectre de la création humaine, mais aussi la vulnérabilité de son géniteur: dès le troisième chapitre, un appel au secours psychédélique retentit: « Come Save Me ». Pas encore totalement convaincu, il s’avance un peu plus… sur « Oh Yes Oh No », son corps s’anime, son pied à 3 doigts bat la mesure, il sent la fébrilité sexuelle monter, ça y est il a capté le groove, cette modulation rythmique produisant une réaction hormonale et suscitant un mouvement corporel frénétique. Il est temps pour lui de tâter un peu de Data, comme ça avec « Melodie » il fait d’une pierre deux coups et il n’a plus besoin d’écouter Justice. Chouette. Mais pas autant que « Jenny XXX », une jolie balade agrémentée de samples pornos issus du film culte mais usé jusqu’à la corde « Maîtresse Très Particulière ». Tout ça s’enchaine avec cohésion et goût. Ah tiens, intéressant ce remix par Danger de Serge G… euh Alexandre Chatelard. Non, sans ironie, joli hommage Alexandre. Ton initiation n’est pas terminée jeune alien, on continue. Alors qu’est-ce que t’en dis? Ca te botte moins? Tu veux du lourd c’est ça? Ok, tu l’auras voulu. « Hollywood Seven ». Oui c’est très bon… Enfin, il fallait tout de même que tu saches sur quoi danse un homo en short au Silencio. Enchainement sur le titre « A Shifting Drifting World » de Paris, notre interlocuteur ne se sent plus.

Lorsque Marie Madeleine revient, accompagnée cette fois-ci des Petits Frères de l’Océan Indien, une atmosphère hypnotique et phasante s’installe pendant 5 minutes et 6 secondes. Mais à la 7ème tout bascule. Il est « 22h39 » et le Danger est imminent. Le choc des cultures est radical. L’être venu d’ailleurs sait désormais que la planète Ekler’o’shock n’est pas un simple point lumineux à des années lumières de chez lui, mais un astre musical galactique fait de diversité et de talent où il fait bon vivre.

EOS.MMX The Summer Solstice Edition Two, Cover Album, 2012 EOS.MMX The Summer Solstice Edition Two, Cover Album, 2012 ©

Pour la première fois, l’institution parisienne Ekler’o’shock investit la Villette Enchantée. C’est le torse fièrement bombé que le label invite, à l’occasion de la sortie de la compilation EOS.MMX Edition Two, Justin Miller, véritable radar à bon goût et DJ généreux.

Du coté du label, Marie Madeleine fera son numéro de lap-dancing, Benoit des People of Calypso nous enverra des ondes ensoleillées et Buzz L’Ekler assurera la clôture des festivités .
Disco/House/Electro & more

• EOS.MMX – RELEASE PARTY •
Vendredi 06 Juillet 2012 – 23h00 à 06h00
Entrée gratuite

♫ JUSTIN MILLER (DFA / USA)
♫ MARIE MADELEINE SEXTAPES (Ekler’o’shock / FR)
♫ BUZZ L’EKLER (Ekler’o’shock / FR)
♫ BENOIT (People Of Calypso / FR)

Villette Enchantée

211 avenue de Jaurès
75019 Paris