Detroit Urbex

Now and then.

La commune de Saint-Trond, située en région flamande dans la charmante province de Limbourg, est connue pour le Béguinage de Sainte-Agnès, qui date de 1256. Ce qui place cette bourgade dans le Top 13 des béguinages flamands classés en 1998 au Patrimoine Mondial. De plus, l’église possède un orgue historique exceptionnel dont la construction remonte à 1644. Le petit village d’Ossun, dans les Hautes-Pyrénées, est quant à lui réputé pour la chapelle Saint-Joseph, typique de cette région de la Gascogne.

Mais pour quoi est connue la ville américaine de Detroit? Pour être le Motown, l’endroit où se concentraient de  nombreuses entreprises de construction automobile. Ce qui au passage permettait de créer une économie florissante. Seulement le fantôme de la Crise est passé par là, et en l’espace de quatre ans, plus de 400 000 emplois ont été supprimés, laissant Detroit à genoux avec un taux de chômage avoisinant les 50%.

Detroit Urbex, Superposition entre un match de basket de 1988Detroit Urbex, Superposition entre un match de basket de 1988 avec le gymnase dans ses conditions actuelles ©
Detroit Urbex, Le Grand HallDetroit Urbex, Le Grand Hall du 2ème étage ©
Detroit Urbex, La BibliothèqueDetroit Urbex, La Bibliothèque, d’après une image d’un « yearbook » du début des années 90 ©
Detroit Urbex, La salle du yearbookDetroit Urbex, La salle du « yearbook » a particulièrement souffert/ramassé ©
Detroit Urbex, Now and Then, salle de classeDetroit Urbex, Now and then ©
Detroit Urbex, The arts mural on floor 3, 1988Detroit Urbex, La fresque murale de la section Art du 3ème étage, cliché de 1988 ©
Detroit Urbex, La cafétériaDetroit Urbex, La cafétéria dans la nouvelle aile ©
Detroit Urbex, Les vitrines en dehors de l'auditoriumDetroit Urbex, Les vitrines en dehors de l’auditorium au 3ème étage ©
Detroit Urbex, La salle de danseDetroit Urbex, La salle de danse dans la nouvelle aile ©
Detroit Urbex, Now and Then, basketDetroit Urbex, Now and then ©
Detroit Urbex, Le magasin de livres, shop bookDetroit Urbex, Le magasin de livres ©
Detroit Urbex, One of several biology labs.Detroit Urbex, l’un des nombreux laboratoires de biologie ©
Detroit Urbex, Now and ThenDetroit Urbex, Now and then ©
Detroit Urbex, Now and Then, the gymnasiumDetroit Urbex, le gymnase dans la nouvelle aile ©
Detroit Urbex, Now and Then,Detroit Urbex, Now and then ©

Que se passe-t-il lorsque les usines ferment et qu’il n’y a plus de travail? Les gens partent. Ils s’en vont vers des horizons plus prospères, laissant derrière eux la géographie urbaine qui s’était construite au fil des années, cicatrice restante d’une économie victime de sa propre attitude. L’un des seuls points positifs à ce désastre est qu’il a transformé Detroit en terrain de jeu idéal pour cette activité illégale qu’est l’Urbex (ou exploration urbaine, pour les académiciens). Le lecteur est en droit de se demander quel est le rapport avec les arts graphiques et Boum! Bang! – la réponse ne commence que maintenant.

« Now and Then », (qu’un logiciel bien connu nous traduit par «  Aujourd’hui et Hier  », mais que votre serviteur préférerait tourner en un beaucoup trop lourd « Maintenant et En ce temps-là ») est une série d’images mêlant des clichés du passé accolés à des photographies récentes. Le collectif Detroit Urbex a choisi de se pencher sur le cas du Lewis Cass Technical High School, lycée abandonné suite à un incendie ravageur.

Detroit Urbex, Now and Then, La salle de musiqueDetroit Urbex, La salle de musique dans la nouvelle aile ©
Detroit Urbex, La piscineDetroit Urbex, La piscine dans la nouvelle aile. L’image superposée a été prise juste avant que l’école ne ferme ©
Detroit Urbex, Now and ThenDetroit Urbex, Now and then ©
Detroit Urbex, Now and Then Detroit Urbex, Now and then ©
Detroit Urbex, Now and Then Detroit Urbex, Now and then ©
Detroit Urbex, Now and ThenDetroit Urbex, Now and then ©
Detroit Urbex, Now and Then Detroit Urbex, Now and then ©
Detroit Urbex, Now and Then Detroit Urbex, Now and then ©
Detroit Urbex, Now and Then, auditoriumDetroit Urbex, Le premier étage du vieil auditorium ©
Detroit Urbex, Now and Then, La fanfareDetroit Urbex, La fanfare se fraie un passage au travers de la foule ©
Detroit Urbex, Now and Then Detroit Urbex, Now and then ©
Detroit Urbex, Now and Then Detroit Urbex, Now and then ©
Detroit Urbex, Now and Then Detroit Urbex, Now and then ©
Detroit Urbex, Now and Then Detroit Urbex, Now and then ©

Une grande mélancolie s’installe lors de la contemplation de ces oeuvres. Les montages se font révélateurs de l’invisible et permettent de redonner un visage aux spectres hantant ces lieux. Le souvenir d’une histoire heureuse se forme, puis laisse place à la preuve irréfutable que des rires ont éclaté en ces murs. Ces explorateurs urbains ont réussi à insuffler un peu de vie dans un sanctuaire marqué par les ténèbres. Et lorsque la raison reprend le dessus sur ce bon vieux palpitant, alors commence l’averse des questions: pourquoi? Qui a laissé tomber en premier? Peut-on blâmer quelqu’un? Est-ce cela, l’évolution? Mais surtout: quand est-ce que l’on prend l’avion pour aller camper là-bas?

En dehors de la portée artistique de la série, le collectif Detroit Urbex a choisi de travailler sur ce sujet afin de pouvoir montrer au monde entier ce qui est en train de se produire dans cette ville américaine, et les lourdes conséquences pour les gens qui y vivent. Vous pouvez retrouver les autres photographies du collectif sur leur très joli site. De quoi titillier vos envies d’évasion et d’aventures bitumineuses.

Detroit Urbex, Now and Then, Last day of school.Detroit Urbex, Dernier jour d’école ©
Detroit Urbex, Now and Then Detroit Urbex, Now and then ©
Detroit Urbex, Now and Then, The couch on the top left is actually still there todayDetroit Urbex, Le canapé en haut à gauche est resté en place jusqu’aujourd’hui ©
Detroit Urbex, Now and Then Detroit Urbex, Now and then ©
Detroit Urbex, Now and Then, Computers in the library.Detroit Urbex, Ordinateurs dans la Bibliothèque ©
Detroit Urbex, Now and Then Detroit Urbex, Now and then ©
Detroit Urbex, Now and Then, One of the confrence rooms in the new wing.Detroit Urbex, L’une des salles de conférence dans la nouvelles aile ©
Detroit Urbex, Now and Then, basketDetroit Urbex, Now and then ©
Detroit Urbex, Now and ThenDetroit Urbex, Now and then ©
Detroit Urbex, Now and Then Detroit Urbex, Now and then ©
Detroit Urbex, Now and Then, Security station on the first floor.Detroit Urbex, Portique de sécurité au premier étage ©
Detroit Urbex, Now and Then Detroit Urbex, Now and then ©
Detroit Urbex, Now and ThenDetroit Urbex, Now and then ©

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.