Partenariat Boum! Bang!

Le Nouveau Festival du Centre Pompidou.

Boum! Bang! s’associe au Centre Pompidou pour une soirée dans le cadre de la 4e édition du Nouveau Festival (20 février au 13 mars 2013).

Rendez-vous pluridisciplinaire imaginé par Alain Seban, président du Centre Pompidou et orchestré par Bernard Blistène, son directeur artistique, le festival s’étend sur trois semaines transformant le musée en véritable laboratoire de la création plastique sous toutes ses formes.

L’édition 2013 s’intéresse aux langues imaginaires et inventées, aux voix multiples et écritures de toutes sortes – jusque dans leur forme plastique (graphisme et typographie).

Le jeudi 21 février, Boum! Bang! et les jeunes bénévoles d’Art Session* s’associent autour de la figure de Guy de Cointet pour une soirée sur le thème du détournement artistique des objets du quotidien.

Guy de Cointet naît en 1934 à Paris. Après une enfance à Oran, il entame des études d’arts à Paris. A partir de 1963, il travaille comme graphiste en agence de publicité. En 1965, il part s’installer aux Etats-Unis. Il meurt en 1983 à Los Angeles.

L’œuvre de Guy de Cointet explore les problématiques du processus de signification. Il s’agit d’abord d’un travail sur les messages codés et chiffrés, qui prend la forme de dessins et de livres d’artistes. Ces éléments visuels inintelligibles (tableaux ou textes) viennent rapidement s’intégrer à des performances où un acteur en explicite les messages indéchiffrables. Rapidement ce dispositif évolue vers une forme à plusieurs personnages, où le dialogue ne porte plus seulement sur des tableaux-textes, mais aussi sur des objets aux formes énigmatiques auxquels les acteurs prêtent toutes sortes de noms et de fonctions.

Les performances de Guy de Cointet ont été représentées au sein d’institutions majeures du vivant de l’artiste, aux Etats-Unis et en France. Depuis sa mort en 1983, elles ont été rejouées lors de plusieurs manifestations, notamment en 1985 au MoCA de Los Angeles, au CRAC de Sète en 2006, et tout dernièrement en 2010 à l’Auditorium du Louvre.

Elles seront en outre rejouées au Centre Pompidou dans le cadre du Nouveau Festival.

En prévision de cette soirée, participez au concours organisé par le Centre Pompidou: Focus sur une one minute performance à la manière de Guy de Cointet (Boum! Bang! se chargera de vous inspirer à coups d’articles, de vidéos et d’images du jour). Attention les participations sont closes au 18 février 2013 à minuit!

Le gagnant, dont la vidéo sera sélectionnée par un jury composé de membres du personnel du Centre Pompidou, sera, entre autres, diffusé en vidéo du jour sur le site Boum! Bang! et mise en valeur sur des supports du Centre Pompidou (Facebook, relais twitter notamment).

Caméras, appareils, smartphone: tout est bon pour le grand détournement, amusez-vous!

On attend vos créations avec impatience et on se voit le 21 février 2013 dans la galerie Sud du musée.

* Les Sessions au Centre Pompidou regroupent des activités culturelles et participatives qui intéressent les internautes et usagers des réseaux. Ces programmes souvent nocturnes s’articulent autour de la programmation du Centre Pompidou et proposent la contribution des publics. C’est une plateforme d’idées et de production qui permet de développer de nouvelles relations avec les visiteurs du Centre Pompidou.