Jean-Jacques Sempé

Un peu de Paris... et d'ailleurs.

Jean-Jacques Sempé (né le 17 août 1932 à Bordeaux) commence sa carrière de dessinateur en 1950 en plaçant quelques dessins dans Sud-Ouest. Au début des années 60, Françoise Giroud lui offre sa première collaboration régulière avec l’Express, où il porte un regard décalé sur l’actualité. S’ensuivent alors de nombreuses contributions pour des magazines culturels, sportifs ou politiques: Figaro, Nouvel Observateur, TéléramaParis Match

Avec plus de 300 planches originales, accompagnées de textes de l’auteur, l’exposition « Un peu de Paris… et d’ailleurs » organisée dans une aile récemment rénovée de l’Hôtel de Ville est la première rétrospective jamais organisée à Paris.

À l’étage sont exposés les premiers dessins de presse de Sempé ainsi que de nombreuses planches plus récentes sur la ville de Paris.

Dans la salle principale, la scénographie donne un aspect aérien à l’exposition en posant les dessins sur des chevalets. On y déambule prenant le temps de détailler chaque œuvre. On découvre une collaboration avec l’écrivain Patrick Modiano pour le personnage de Catherine Certitude, des planches de Monsieur Lambert, du Petit Nicolas et des espaces thématiques voués à la musique, New York ou Saint-Tropez.
Jean-Jacques Sempé qui rêvait de devenir pianiste dans l’orchestre de Ray Ventura nous livre des peintures délicates et tendres de musiciens, professionnels ou amateurs, chefs de fanfare ou pianistes virtuoses, accordéonistes ou saxophonistes.
On découvre également de nombreux dessins inspirés par le Saint-Tropez des années 60-70 où il s’amuse à croquer les travers de cette microsociété frivole.

Une salle entière est allouée aux couvertures du New Yorker. Le dessin original y est opposé ingénieusement à la couverture du périodique. Depuis son premier numéro en 1925, le New Yorker s’est affirmé comme un magazine totalement original, unique dans la presse mondiale. En publiant systématiquement un dessin sans titre en couverture signé par les plus grands, le magazine a su rester fidèle au fil des ans, à sa tradition d’impertinence et de sophistication décalée. Jean-Jacques Sempé est l’un des rares artistes français à collaborer avec la revue culturelle depuis 1978.

Fasciné par la culture américaine, Sempé séjourne régulièrement à New York, rêvant un moment de s’y installer, mais renonçant finalement à cause de l’obstacle de la langue. Ces dessins new-yorkais expriment le bonheur de vivre dans une ville unique, avec ses chats insouciants et ses humains minuscules, sa frénésie, ses nuages, son gigantisme, ses jazzmen et ses jardins oubliés.

Un peu de Paris… et d’ailleurs nous invite à découvrir cet artiste discret et familier qui depuis cinquante ans, a su toucher toutes les populations et toutes les générations à coup de traits délicats.

Sempé, Un peu de Paris… et d’ailleurs, du 21 octobre 2011 au 11 février 2012 ©

 

Paris

© Sempé
© Sempé

© Sempé© Sempé

 

© Sempé
© Sempé
© Sempé

Saint-Tropez

© Sempé
© Sempé
© Sempé

New York

© Sempé
© Sempé
© Sempé
© Sempé
© Sempé

The New Yorker

The New Yorker, 2009 © Sempé
The New Yorker, 1985 © Sempé
The New Yorker, 2008 © Sempé
The New Yorker, 2008 © Sempé
The New Yorker, 1988 © Sempé
The New Yorker, 2011 © Sempé

Le petit Nicolas

© Sempé
© Sempé
© Sempé


Sempé, un peu de Paris… et d’ailleurs.
Du 21 octobre 2011 au 11 février 2012.
Exposition gratuite à l’Hôtel de Ville.
Salle Saint-Jean.
5, rue de Lobau.
75004 Paris.
Tous les jours sauf dimanches et fêtes de 10h à 19h.
Dernier accès à 18h30.
01.42.76.51.53

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.