Gozo, Malte

décembre 9th, 2011 No Comments

Inhabité.

Malte a adhéré en 2004 à l’Union Européenne puis est entrée dans la zone Euro en 2008. Dans l’idée d’accueillir de futurs touristes, les investissements dans l’immobilier ont été particulièrement importants à ce moment là.
Sur Gozo, une des trois îles qui compose l’archipel, les chantiers se sont multipliés en quelques années. Crise après crise, ces nouvelles résidences n’ont toujours pas trouvé d’acquéreurs et restent aujourd’hui à l’abandon. Villas, résidences, hôtels: une architecture moderne avec vue sur mer prête à recevoir des touristes européens qui ne viendront plus. La structure est là, le gros œuvre est terminé, il ne reste plus qu’à faire l’aménagement. Seule l’ossature est visible, comme la trace d’une époque, d’une certaine façon de prendre des vacances.
Depuis les premiers temples antiques jusqu’aux derniers chantiers, l’architecture maltaise a la particularité d’être exclusivement constituée d’une pierre calcaire directement issue de l’île. C’est justement cette pierre, utilisée sur une architecture contemporaine aujourd’hui abandonnée, qui laisse à penser qu’on est déjà dans l’archéologie.

Gozo, Malte © Cyril Sancereau
Gozo, Malte © Cyril Sancereau
Gozo, Malte © Cyril Sancereau
Gozo, Malte © Cyril Sancereau
Gozo, Malte © Cyril Sancereau
Gozo, Malte © Cyril Sancereau
Gozo, Malte © Cyril Sancereau
Gozo, Malte © Cyril Sancereau
Gozo, Malte © Cyril Sancereau
Gozo, Malte © Cyril Sancereau
Gozo, Malte © Cyril Sancereau
Gozo, Malte © Cyril Sancereau
Gozo, Malte © Cyril Sancereau
Gozo, Malte © Cyril Sancereau
Gozo, Malte © Cyril Sancereau

Photos: Cyril Sancereau

Laisser un commentaire